A la uneElevageFlash Info

Accéssibilité de l’information pastorale: Le MRAH lance le service « Garbal » à Boromo

Selon le Programme National du Secteur Rural (PNSR, 2017), le secteur agricole contribue à plus de 32% au Produit Intérieur Brut (PIB) du Burkina Faso. Dans ce vaste secteur, la contribution du pastoralisme au PIB agricole est estimée à environ 24 %; 80 % des ruminants domestiques sont élevés selon le système pastoral transhumant ou extensif. L’apport de ce système d’élevage dans l’offre de produits animaux est estimé à près de 77% pour la viande et de 92% pour le lait.

Quand au Centre d’Analyse des Politiques Économiques et Sociales (CAPES 2011), près de 34% des revenus des ménages ruraux proviennent de l’élevage pastoral pratiqué par au moins 95% de ces ménages.
Ces statistiques rappelées par le Ministre des ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou ce vendredi 21 juin 2019 à Boromo, traduisent l’importance socioéconomique de ce secteur d’activité.
C’est également dire que « si nous voulons accroitre durablement nos productions animales pour face au défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de notre pays, il faut agir sur les pratiques de ces acteurs clé ».

Le ministre Sommanogo Koutou

Une telle action suppose une accessibilité à l’information vraie, de façon instantanée sans considération des situations géographiques. Pour ce faire, une solution innovante et technologique sur la base d’un téléphone (même simple) : le service « Garbal », un centre d’appel, une plateforme d’information utiles aux agro-pasteurs, collectées de façon dynamique tous les jours et traitées et accessible par le numéro 777 de la téléphonie mobile Orange. Fruit du partenariat entre cette maison de téléphonie et l’ONG néerlandaise SNV, Garbal est financé par l’Agence Spatiale néerlandaise (NSO).
Après avoir pris connaissance de l’opérationnalité de cet outil pratique, le ministre Koutou, parrain du lancement du nouveau produit, a laissé entendre que « ce service est une véritable panacée pour nos pasteurs et agro-pasteurs qui pourront disposer instantanément des informations pour la conduite de leurs activités grâce à la téléphonie mobile et à l’imagerie satellitaire ». Ce qui va permettre de sensibiliser et de susciter l’implication de nombreux acteurs, quelle que soit leur position géographique.
Plus concrètement, le service Garbal mettra à la disposition des acteurs des informations liées à la disponibilité des eaux de surface et des pâturages, à la pluviométrie, aux prix des bétails et des produits végétaux, à la position et à l’état des pistes de transhumance, aux cultures et à l’élevage.
C’est donc en acteur satisfait de la qualité de l’outil que le Ministre Koutou a invité les pasteurs et agro-pasteurs largement mobilisés à Boromo à un usage sans modération du service « Garbal ».

DCPM/MRAH

Comment here