A la uneSociété

NOUNA/KOSSI: S O S AUX RÉFUGIÉS

La vague des réfugiés s’accroit. Matériels agricoles dans charrette, sacs sur la tête, la soirée de ce jour 12 juillet vient d’enregistrer encore des populations fuyant leurs villages suite à la situation délétère de la sécurité.

 »Est-ce que nous aurons à manger? » Une question qui n’a cesse de nous revenir quand nous nous sommes rendus à leurs côtés. Entre psychose et espoir, les marmites vides dans les centres d’accueil expliquent le dénouement, la précarité cruciale auxquels les réfugiés font face.

Du soutien, modeste soit-il, redonnera un temps soit peu l’espoir à ces personnes qui ne cherchent qu’à sauver leur vie.

Issa Lazare Kolga

Comment here