A la une, Environnement, Flash Info, Gestion durable des terres

Journée nationale de l’arbre:rompre avec la tradition…



A l’occasion de la journée nationale de l’arbre, au moins 10 millions de plants seront mis en terre sur des sites entièrement sécurisés. L’annonce a été faite, jeudi 1er août 2019 à Ouagadougou par le ministre en charge de l’environnement, Batio BASSIERE au cours d’une conférence de presse.

Dans sa déclaration liminaire Batio Bassière a indiqué que  la première édition de la journée nationale de l’arbre sera célébrée , le samedi 1er août 2019, dans les 13 régions du Burkina sous la présidence du gouverneur de la région. La cérémonie officielle aura lieu à Tenkodogo le 10  août et sera présidée par le président Roch Kaboré. Au cours de cette édition placée sous le thème « Arbre et éducation pour une économie verte »,  » Au moins 10 millions de plants seront mis en terre sur des sites entièrement sécurisés ». Outre cela,  10 millions d’autres plants seront mis en terre pour la campagne de reforestation 2019 sur l’ensemble du territoire national.

L’objectif de la JNA, a rappelé le ministre Bassière, est de susciter une mobilisation générale de toutes les couches socio-professionnelles pour la restauration des forêts et des terres dégradées de notre pays. Plus spécifiquement, Il s’agira de créer un engouement populaire pour la plantation, l’entretien et la protection des plants mis en terre ; de magnifier l’arbre pour ses multiples fonctions et services socio-économiques et culturels ; de reconnaître et de récompenser les mérites des acteurs intervenants dans le domaine de la préservation des ressources forestières. Si le gouvernement a décidé le 24 juillet 2018 d’institutionnaliser la JNA, c’est pour faire face au faible taux de réussite des plants mis en terre au Burkina Faso, soutenu Batio Bassière. En effet, les campagnes de reforestation affichent un bilan mitigé. Cette situation serait dûe au fait que la majeure partie des plantations ne bénéficie pas de mesures de protection et d’entretien appropriées. Résultat : moins de 25% de taux de réussite dès la 2e année de plantation. Pour rompre avec la tradition et améliorer les performances des opérations de reforestation, un accent particulier sera mis selon le premier responsable du Département en charge de l’Environnement sur le choix des sites de reboisement sécurisés et à l’abri de toutes les formes d’agressions, la promotion des espèces locales adaptées aux sites de reboisement et aux besoins spécifiques des acteurs, la qualité des plants mis en terre pour assurer leur survie, l’entretien des plants mis terre à savoir la protection et l’arrosage, l’accompagnement technique approprié et un suivi régulier par les acteurs. Pour lui, la tenue de l’évènement sera l’opportunité pour les plus hautes autorités du pays de joindre l’acte à la parole en s’impliquant directement dans les opérations de reforestation sur le terrain. Et il est attendu à l’issue de cette campagne des taux de réussite de plantation d’au moins 90%.

Au cours de cette édition plusieurs activités seront mises en œuvre…

Il s’agit d’ :
 un cross populaire ;
 une opération de plantation d’arbre dans le bosquet de la région ;
 l’organisation d’une « Nuit de l’Arbre » afin de récompenser les communes, les associations/groupements de producteurs les plus méritants en matière de préservation des ressources forestières et de restauration des terres dégradées ;
 une exposition de produits issus de la forêt par les acteurs de la filière des produits forestiers non ligneux ;
 l’organisation de conférences publiques sur le thème de la restauration des terres et des forêts dégradées.

Par Joël Soré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*