A la uneEconomie verteEnvironnementFlash InfoGestion durable des terres

JNA 2019 : une foire pour faire découvrir l’arbre sur toutes ses facettes

La foire de l’arbre a ouvert ses portes, jeudi 8 août 2019 à Tenkodogo dans la région du Centre-est. Cette exposition des acteurs du secteur forestier entre dans le cadre de la journée nationale de l’arbre dont la cérémonie officielle de lancement présidée par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, se tiendra, samedi 10 août.
Ils sont une soixantaine d’exposants venue de toutes les régions du Burkina pour présenter leurs différentes spécialités en matière de production forestière et environnementale. A cette foire qui se tient sur 3 jours, on y retrouve des producteurs de semence, des producteurs de plants, des exploitants du bois et ses dérivés, des transformateurs et promoteurs de technologies et d’innovations. Tous n’ont pas voulu manquer cette occasion de donner de la visibilité à leurs produits et leurs activités. Dans son stand, Denis Dipama du Centre national de semences forestières (CNSF) explique les missions de la structure dont il est l’un des techniciens. « Notre mission est de produire des semences de bonnes qualités pour les acteurs du développement. Nous travaillons à récupérer le maximum d’espèces sur le plan national pour une banque de semence », déclare le technicien. Cette année, la structure a commercialisé 5 tonnes de semences pour une production de 6 tonnes.

Un stand à la foire de l’arbre

Le CNSF expose à cette foire divers produits dont les semences forestières, les semences herbacées et les semences fourragères. Plus loin, dans un autre stand, le Fonds d’intervention de l’environnement (FIE) a déployé toute une équipe pour expliquer aux différents visiteurs les domaines d’intervention de la structure. Après avoir coupé, avec le gouverneur de la région du Centre-est, le ruban marquant l’ouverture de la foire, le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Bassière, a soutenu que cette foire permettra aux exposants de présenter les potentialités du Burkina en matière de produits forestiers non ligneux. « Nous avons constaté que les acteurs sont engagés à travailler dans le domaine de la production des produits forestiers non ligneux, à tirer profit et à créer de l’emploi », a-t-il noté. Du côté gouvernemental, le ministre a assuré de la disponibilité du gouvernement à accompagner les acteurs du domaine. Toutefois, a-t-il affirmer, il va falloir que les acteurs s’organisent au mieux pour reconquérir le marché national et international. Cela devra passer, a-t-il dit, par la labélisation de tous les produits forestiers non ligneux. « Si ces acteurs sont mieux organisés, on ne payera plus nos produits bord-champs, mais il y aura une valeur ajoutée de sorte qu’ils puissent en tirer profit », a-t-il assuré. La première édition de la journée nationale de l’arbre a pour thème, faut-il le rappeler, « arbre et éducation pour une économie verte ».

Par Daouda KINDA

Comment here