A la uneSociété

Burkina: le PADEL prevoit la réalisation d’environ 3 229 infrastructures dans 6 mois

Le Gouvernement Burkinabè,à travers le Programme d’Appui au Développement des Economies Locales (PADEL), projette réaliser dans les jours à venir , plusieurs infrastructures (gares routières, boutiques, marchés à bétails, magasins de stockage, périmètres maraichers, parcs à vaccinations etc.) dans les régions du Centre-Nord, du Centre-Sud, du Centre-Est, de la Boucle du Mouhoun, de l’Est et du Nord. Le lancement des travaux de réalisation de ces infrastructures s’est déroulé ce vendredi 09 Août 2019 dans la commune de Baskouré, région du Centre-Est, en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des partenaires techniques et financiers, des autorités administratives, coutumières et religieuses de la dite région.

Après la région du Sahel, c’est au tour des régions du Centre-Nord, du Centre-Sud, du Centre-Est, de la Boucle du Mouhoun, de l’Est et du Nord, de bénéficier des réalisations du PADEL.

En effet, grâce à un financement partiel de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), environ 30 milliards de F CFA ont été mobilisés pour : 1-réaliser des infrastructures 2-promouvoir l’inclusion financière 3-transformer et moderniser les entreprises informelles dans ces régions citées. Pour ce qui est de la construction d’infrastructures, environ 3 229 infrastructures (boutiques, sites maraichers, marchés, forage, laiterie, radio communautaires) seront réalisées en l’espace de six (06) mois. S’agissant du deuxième volet relatif à la promotion de l’inclusion financière, au moins quatre (04) millions de femmes et de jeunes des 07 régions (Sahel, Centre-Nord, du Centre-Sud, du Centre-Est, de la Boucle du Mouhoun, de l’Est et du Nord) bénéficieront de ligne de crédits pour des activités génératrices de revenus et 11 421 ménages vulnérables bénéficieront de cash transfert d’un montant de 40 000 F CFA le trimestre.
Quant à la troisième et dernière composante qui prend en compte la transformation et la modernisation des entreprises informelles, plus de 7 600 promoteurs d’activités économiques seront formés et équipés dans le cadre du programme.
Lors de la cérémonie de lancement marquant le début des travaux, Siméon SAWADOGO, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, représentant S.E.M Christophe Joseph Marie DABIRE, premier ministre, a affirmé, qu’à travers ces investissements, c’est le processus de développement économique de ces différentes régions qui vient d’être amorcé. « Ce projet sera bénéfique pour les populations et va permettre aux collectivités d’améliorer non seulement leur recette mais également d’envisager à partir de ces recettes d’autres activités. » a-t-il souligné.

Concernant les six (06) autres régions restantes, Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement a, lors de son intervention, précisé qu’elles ne seront pas laissées pour compte. Il a, au cours de son allocution, annoncé une enveloppe de 20 milliards de F CFA pour également financer leurs économies locales à travers la réalisation d’infrastructures. « L’ambition du PADEL est d’agir sur tous les segments déterminants du développement local afin d’atteindre pour chaque domaine, le seuil nécessaire pour le décollage » a-t-il fait savoir.
Spécifiquement pour la Région du Centre-Est, région qui a abrité le lancement des travaux , il est prévu entre autres, la construction de 08 marchés complets, 03 gares routières, 10 périmètres maraichers, 343 boutiques, 21 halls de marché, 05 marchés à bétail, 01 parc à vaccination, 01 forage pastoral et 01 hall de marché de 100 places pour la commune de Baskouré. Prenant la parole, Moro KERE, Président du conseil régional du Centre-Est et le maire de la commune de Baskouré, Dieudonné SAWADOGO, ont traduit leur reconnaissance aux plus hautes autorités et salué cette initiative du Gouvernement, qui permettra selon eux d’améliorer les conditions de vie et de travail des populations de la zone.
A l’issue des allocutions, Siméon SAWADOGO, ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, a, au nom du premier ministre, procédé à la pose de la 1ère pierre du futur hall de marché de 100 places de la commune de Baskoure, aux côtés de Mme Reine AYEVA/ BROOHM, Représentante résidente de la Banque Ouest Africaine de Développement au Burkina Faso, de M. Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement et du Chef coutumier de la commune de Baskouré, symbolisant ainsi le début des travaux.

Source: ministère de l’économie

Comment here