A la une, Environnement, Flash Info

Première édition de la Journée Nationale de l’Arbre: un bilan jugé satisfaisant

Dresser un premier bilan à mis-parcours de l’édition 2019 de la Journée Nationale de l’Arbre(JNA) tenue dans les 13 régions , c’est tout l’objectif de cette conférence de presse organisée ce jour 16 août 2019 par le Ministre en charge de l’Environnement. Un bilan jugé satisfaisant selon le Ministre Batio BASSIERE.

La JNA a connu une mobilisation des populations des 13 régions, une forte implication des autorités nationales et régionales, des autorités coutumières et religieuses, des collectivités territoriales, des organisations de la société civile et des partenaires techniques et financiers, de la presse et de l’accompagnement de plusieurs sociétés de la place.
D’un point de vue quantitatif, la célébration de la JNA a été l’occasion selon le ministre, de mettre en terre sur l’ensemble des sites sécurisés des 13 régions, 100 000 plants principalement d’espèces locales (baobab, néré, raisinier, tamarinier, caïlcédrat, etc.).
Il faut egalement noter les multiples initiatives citoyennes de plantation par les ministères et institutions, les associations, les collectivités territoriales, les particuliers.
La foire qui constituait selon lui une des grandes attraction de la JNA , elle a réuni près de 70 exposants de différents produits de toutes les chaines comprenant les semences forestières, la certification, la production de plants, la transformation, les technologies et la recherche-développement.
La JNA 2019 il faut le noter, marque la mise en œuvre de la nouvelle philosophie de reforestation dans notre pays basée sur le choix de sites sécurisés pour les opérations de plantation, la promotion des espèces locales mieux adaptées aux sites de reboisement et aux besoins des populations, et le suivi et l’entretien des plants mis en terre. Pour le ministre, « Ceci marque une rupture avec nos méthodes passées qui se sont révélées inefficaces et peu performantes en termes de résultats sur le terrain ». C’est pourquo des instructions ont été données de son avis aux directeurs régionaux de planifier un suivi mensuel des plants mis en terre dans les sites de la JNA, la première année de plantation, en vue d’évaluer les taux de survie et de procéder au remplacement des plants morts. Aussi, il est prévu la signature de protocoles d’accord entre le ministère en charge de l’environnement et les collectivités territoriales, pour le suivi permanent desdits sites. Comme perspective selon le Ministre Batio BASSIERE, à partir de la 2ème édition de la JNA, ces sites seront mis en compétition nationale, en vue de déterminer et récompenser les mieux entretenus. « Au regard de l’engouement qui a marqué la célébration de cette première édition de la JNA, on peut affirmer que son institution par le Gouvernement avec l’accord de SEM le Président du Faso, constitue une véritable opportunité pour notre pays d’inverser la tendance de dégradation des ressources forestières et de restaurer ainsi ses forêts et terres dégradées ».
Il a ainsi marqué sa satisfaction à l’endroit des gouverneurs, des collectivités territoriales, des associations et ONG et des partenaires techniques et financiers dont l’implication dans l’organisation de la 1ère édition, a été déterminante pour le succès enregistré.
Rendez-vous a été donné aux burkinabè pour la 2ème édition à Banfora dans la région des Cascades, le samedi 1er août 2020.
A l’issue de la conférence de presse, il a été procédé à la remise effective des chèques aux lauréats des concours des meilleures réalisations forestières et d’amélioration du cadre de vie, d’un montant total de 10 millions de FCFA, et dont les résultats ont été proclamés à Tenkodogo.

DCPM/MEEVCC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*