A la uneEnvironnementFlash Info

Occupation illégale des aires protégées au Burkina : Batio Bassière et ses collaborateurs réflechissent sur la préoccupation

Le ministère en charge de l’environnement a tenu,le jeudi 5 août 2019 à Ouagadougou, le premier Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2019. A l’occasion, le ministre Batio Bassière et ses collaborateurs ont réfléchi sur le thème: « occupation illégale des aires protégées au Burkina Faso : rôles des différents acteurs pour une gestion durable des ressources forestières et fauniques dans un contexte d’insécurité ».

Foi du ministre Bassière, compte tenu de la situation sécuritaire que vit le Burkina, les forêts sont devenues des lieux de refuge des terroristes et autres bandes armées. Face à cette situation, il est donc impérieux que des solutions idoines soient trouvées. Cette rencontre a permis aux acteurs d’engager la réflexion en vue de trouver des pistes de solutions pour mieux sécuriser nos forêts. Outre cet aspect, le CASEM a été une aubaine pour les acteurs du département de l’environnement de réfléchir sur les contraintes et les limites des actions en vue de dégager des perspectives pour le développement. Comme d’habitude , le département a évalué ses performances au titre de l’année 2019. Malgré « les difficultés rencontrées », Batio BASSIERE a indiqué que les résultats atteints par son département sont satisfaisants. En effet, au cours de l’année 2018 le tableau des réalisations affiche un taux d’exécution physique de 67,7% et un taux d’exécution financière de 73,80%. Même s’il a salué cette performance, Batio Bassière a invité ses collaborateurs à poursuivre leurs actions à l’effet d’atteindre des résultats encore plus rayonnants.

Caroline Wad

www.lemonderural.com

Comment here