A la une, Agriculture, Flash Info

Hauts-Bassins: Le ministre Salifou OUEDRAOGO confiant pour une bonne saison agricole

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, dans le cadre du suivi de la campagne agricole 2019-2020, a visité des exploitations agricoles et unités de transformation dans la région des Hauts-Bassins , ce lundi 23 septembre 2019.

En compagnie du Directeur général de la Société des fibres textiles du Burkina (SOFITEX), Wilfried YAMEOGO, le ministre Salifou OUEDRAOGO, à visité la ferme semencière de Ségueré, dans la commune rurale de Bama. Au niveau de la ferme, il s’agit d’une production de mil hybride avec un haut potentiel de rendement de la variété Super Sosat d’une superficie de 15 ha. Cette production est le fruit d’une coopération entre la République populaire de Chine et le Gouvernement du Burkina Faso dans le domaine agricole. Au niveau de la ferme semencière, la société coopérative simplifiée exploite également un champ de semence de niébé de variété Komcallé. L’exploitation s’étend sur de 3 ha.
Après Ségueré, le ministre et sa délégation se sont rendus dans la commune de Houndé, province du Tuy, dans le village de Koho. Dans cette localité, le ministre a visité l’exploitation agricole de M. Yewami BIEBOURE. Il a une exploitation d’une superficie totale de 27,25 ha. Le maïs est produit sur 17,5 ha, le coton conventionnel sur 10 ha et le riz sur 0,25 ha. La diversification et l’intensification de la production agricole, la lutte efficace contre la chenille légionnaire d’automne développés par le producteur ont suscité un intérêt chez le ministre Salifou OUEDRAOGO. Le producteur a en substance évoqué comme difficultés la faible quantité de l’engrais et le non écoulement de la production maïs. Il a également loué le travail satisfaisant du service d’encadrement agricole pour l’appui-conseil. Le ministre a salué le travail abattu par le producteur et a rassuré l’ensemble des producteurs que des initiatives sont entrain d’être prises pour accompagner les producteurs de manière durable notamment le Projet de mise en œuvre de la Centrale d’Approvisionnement en intrants et matériels agricoles (CAIMA) et la mise à disposition des tracteurs dans les Chambres régionales d’agriculture au profit des producteurs. Pour l’écoulement des produits, le ministre a mentionné la mise en œuvre du Programme d’agriculture contractuelle qui facilitera l’écoulement des produits agricoles à travers des conventions.
De Koho, le ministre s’est rendu à Fouzan, dans le Tuy, pour encourager le producteur modèle, Pangapobè LOWA. Il exploite du maïs sur 10 ha, le coton conventionnel sur 20 ha et le riz sur 0,5 ha sur une superficie totale de 30,5 ha. La charge totale de l’exploitant est de 4 201 090, la marge brute est de 8 310 160francs CFA.
À la fin de la visite, le ministre a déclaré que la campagne agricole se déroule bien dans l’ensemble. « Si les pluies continuent jusqu’en octobre on peut espérer atteindre les objectifs de production » a t il ajouté . Le ministre s’est également entretenu avec les acteurs de la région. Il a lancé un appel aux producteurs à produire le riz en saison pluvieuse tout comme en saison sèche. Il a fait cas également du nouveau modèle d’exploitation agricole et des cinq programmes phares du ministère dont le montant global s’élève à plus de 5 milliards de francs CFA en faveur des acteurs du secteur rural. On note que pour ce qui est de la région des Hauts-Bassins, il est attendu au titre de la présente campagne 1 057 219 tonnes de cultures céréalières, 433 293 tonnes de culture de rente et 80 900 tonnes des autres cultures vivrières.

DCPM MAAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*