A la une, Elevage, Flash Info

Burkina: des séances de vaccination prévues pour venir à bout de la rage

Dans le cadre de la journée mondiale contre la rage, des séances de vaccination des animaux de compagnie sont prévues par les acteurs de la santé, des ressources animales et de l’environnement.

Selon l’organisation de la santé (OMS), chaque année la rage tue près de 60 000 personnes , majoritairement des enfants dans les pays en développement. Des études ont montré que 99% des cas humains de rage sont d’origine animale et les enfants sont les plus touchés car représentent près de 50% des cas chez l’homme. Également, les résultats du laboratoire national d’élevage du Burkina montrent qu’au cours des 5 dernières années, sur plus de 1000 échantillons reçus , 90% se sont révélés positifs montrant ainsi que la plupart des morsures sont contaminants. Dans la commune de Ouagadougou, les services de santé indique avoir consulté plus de 6000 personnes pour des cas de morsures d’animaux en 2018.

Le présidium lors de la conférence de presse

Dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale contre la rage (28 septembre), le Burkina Faso veut mener plusieurs actions pour venir à bout de cette maladie qui persiste… Et cette fois, contrairement aux autres années, les actions sont coordonnées. Les ministères de la santé, des ressources animales et de l’environnement veulent fédérer les moyens et ressources pour lutter contre cette maladie 100% mortelle une fois les symptômes déclarés. « L’élimination de cette maladie est plus que d’actualité et d’une importance capitale et la lutte contre elle passe nécessairement par une combinaison d’actions dont la vaccination des animaux de compagnie notamment les chiens, les chats et les singes, la vaccination préventive des personnes potentiellement exposées, la prise en charge des personnes mordues,etc », a déclaré Joseph Savadogo, directeur général des services vétérinaires. Cette année le thème retenu pour la commémoration de cette journée est : » rage: vacciner pour éliminer « . C’est dire que la vaccination constitue la pierre angulaire dans cette lutte en 2019. Ainsi, des séances de vaccination gratuite des chiens, chats et singes dans la ville Ouagadougou du 28 septembre au 5 octobre 2019.Dans les autres localités également des séances de vaccination sont prévues.  » Si nous vaccinons nos animaux, il n’y aura plus de rage » , a martelé Joseph Savadogo.

Daouda Kinda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*