A la uneEnvironnementFlash Info

Institut Mondial pour la Croissance Verte: le Burkina Faso officiellement membre

Le Burkina Faso a célébré le lundi 7 octobre 2019 à Ouagadougou son adhésion à l’Institut Mondial pour la Croissance Verte. C’était en présence du Ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique, Batio BASSIERE, du Directeur Général de Global Green Growth Institute (GGGI), le Dr Frank RIJSBERMAN et des partenaires techniques et financiers de notre pays.
Le Ministre Batio BASSIERE a souligné que depuis l’adhésion du Burkina Faso à l’Institut, les résultats à mi-parcours témoignent de l’engagement de la structure à accompagner le pays dans la mise en œuvre d’un certain nombre de projets et programmes pour lui permettre de s’adapter aux effets des changements climatiques. Pour ce faire, différents secteurs de domaines d’intervention à savoir l’Environnement, les transports à travers la réglementation de l’importation des véhicules d’occasion, l’habitat à travers des constructions respectueuses de l’environnement, l’énergie et les infrastructures ont été identifiés et connaitrons un accompagnement de GGGI.
Il a expliqué que le peuple burkinabé a la volonté de vaincre le sous-développement et de permettre à l’ensemble des populations de connaître un mieux être.
Le premier responsable du département en charge de l’Environnement a saisi l’occasion pour remercier les partenaires techniques et financiers du Burkina Faso pour leur accompagnement et affirmé que notre pays sera à l’assemblée générale de l’Institut pour encore magnifier la collaboration. Le Directeur Général de Global Green Growth Institute (GGGI) Frank RIJSBERMAN a réaffirmé sa satisfaction d’être au Burkina Faso pour le renforcement des relations. Tout en saluant l’engagement du Burkina Faso, il a affirmé la disponibilité du GGGI à accompagner le pays dans ses actions de lutte contre le changement climatique et la promotion de la croissance verte. Remise de cadeau et prestations d’une troupe traditionnelle ont ponctué cette célébration de l’adhésion du Burkina Faso à l’Institut Mondial pour la Croissance Verte.

Comment here