A la uneEauFlash InfoNews

LES GRANDS CHANTIERS DE MANEGA… À LA RECHERCHE DE L’OR BLEU!

« Cette année, il n’avait que trop peu plu… »
Pour éviter cela a l’avenir, et pour rapprocher la population des points d’eau, un vaste programme de forages a été mis en place… Il y a déjà 40 ans…
Ce programme est toujours d’actualité ! Et ce mardi 8 octobre 2019, tous les regards étaient tournés vers ce camion, cette machine qui devait faire jaillir l’eau. Les passants s’arrêtaient. Les élèves passaient et repassaient entre deux cours. Les vieux, visage fermé, assis parfois au soleil, parfois à l’ombre regardaient le sol avec insistance comme si cela allait obliger le liquide à jaillir. Il y avait de l’espoir. Les prospecteurs ont dit que le sous-sol en est rempli. Le temps passait. La profondeur augmentait. 10, 20, 30, 40, 60, 80… L’inquiétude se lisait sur les visages. On commençait à taquiner les Fils de la Terre présents, les accusant de ne pas fournir assez d’efforts pour aider la machine. 100 mètres. Le découragement commençait à s’installer. 120 mètres, plus de tiges de forage… Stupeur… L’or bleu n’a pas jaillit… La machine s’éteint. Grosses interrogations… Lentement, les foreurs retirent les tiges qu’on range dans le camion. A la tombé de la nuit, il ne restait qu’on trou et du sable blanc de granit.
Petite lueur d’espoir: les prospecteurs, revenus le lendemain, assurent qu’il y a de l’eau… Il faut continuer à forer. Il y a une grosse quantité d’eau!
Source: manéga

Comment here