A la uneEauFlash Info

Barrage de Samendeni : avant sa réception provisoire, le Ministre de l’Eau effectue une visite d’assurance qualité

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement effectue une visite sur le site du barrage de Samendéni le 17 octobre 2019. Il s’agit pour le ministre Niouga Ambroise OUEDRAOGO de s’assurer de la qualité de l’ouvrage deux ans après la fin des travaux et quelques semaines avant la réception provisoire. Il mettra à profit sa visite, pour faire le point avec les services techniques, sur l’état d’avancement des préparatifs de la cérémonie d’inauguration officielle placée sous le très haut patronage de son excellence Monsieur le président du Faso.
Le programme a été lancé en janvier 2008 mais les travaux de construction du barrage de Samendéni ont débuté le 1er juin 2010. Prévus pour s’achever en juin 2016, c’est finalement en juillet 2017 qu’ils ont pris fin avec la cérémonie de descente des vannes ou la mise en eau du barrage.
Cette situation peut s’expliquer par le fait que des difficultés liées a la mise en œuvre du PGES (programme de gestion environnementale et sociale) ont impacté profondément le respect des délais, par les entreprises chargées des travaux.
L’avènement du pouvoir KABORE en décembre 2015 a permis le redémarrage des travaux et au barrage de Samendéni d’être aujourd’hui une réalité.
En effet, instruit par le chef du gouvernement, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement est entré en contact avec les populations, regroupées dans une structure, le cadre de concertation ; celui-ci soumet au gouvernement, un mémorandum en vingt (20) points recensant ses préoccupations. Les négociations sont ouvertes sous l’égide d’un comité interministériel dont le mandat est d’examiner et de proposer des solutions au volet financier du mémorandum.
Les négociations permettent d’aboutir à un accord en dix- sept (17) points à la satisfaction des populations affectées. Des questions importantes sont prises en compte comme la mise en place de commissions mixte d’examen des réclamations dans les différents villages, la restitution des retenues de 20%, la réalisation d’infrastructures (AEPS, routes, csps, écoles), l’aménagement complémentaire de sites d’accueil, l’indemnisation des terres exploitées, l’octroi d’une aide à la reconstruction, la revalorisation du taux d’indemnisation des vergers etc.
Cet accord d’un montant financier de plus de 32 milliards de francs CFA est important à souligner parce qu’il a permis la poursuite des travaux de construction en 2016.
C’est donc avec une grande satisfaction que le ministre de l’eau et de l’assainissement vous reçoit ce jour sur le site du barrage. Cette visite d’assurance qualité vise à préparer la cérémonie officielle d’inauguration et la réception technique du barrage.
Depuis le 2 septembre 2018, le barrage a atteint sa capacité maximale d’un milliard 50 millions de m3 et a déversé.
La valorisation a commencé avec la création du périmètre halieutique d’intérêt économique de samendeni et la pêche sur le plan d’eau est effective depuis le 24 décembre 2018. Plusieurs milliers d’emplois seront créés grâce à cette activité.
Avec les travaux d’aménagement hydro-agricole qui ont débuté en novembre 2018 dans les sites de Séguéré, Nieguema-Toukoro et Bossora , la valorisation du barrage va se poursuivre.

DCPM MEA

Comment here