A la une, Elevage, Flash Info

Candidatures aux microprojets du PADEL B: Attention, des arnaqueurs délivrent de faux messages sur les réseaux sociaux

La Coordonnatrice Nationale du Projet d’Appui au Développement du Secteur de l’Elevage au Burkina (PADEL B) informe les acteurs du secteur de l’élevage de ce qui suit :
Il nous est revenu que suite à l’appel à candidatures aux microprojets lancé par le PADEL B, des individus mal intentionnés délivrent des messages sur les réseaux sociaux aux promoteurs et porteurs de projets ayant souscrit à un accompagnement (cofinancement de leurs projets par sa structure), qu’ils sont retenus et les invitent par conséquent, à s’acquitter des frais y relatifs via les réseaux mobiles de transfert d’argent.
Par la présente, la Coordonnatrice Nationale tient à rappeler à l’ensemble des acteurs que son institution ne se reconnaît pas dans ce mode opératoire, qui n’est guère ses méthodes d’intervention. Aussi, voudrait-elle appeler à la vigilance des promoteurs et porteurs de micro-projets en leur indiquant la démarche du PADEL B qui est la suivante :
1° suite à l’appel à candidatures et à la réception des dossiers, il se tient dans chaque province, une session du comité provincial de sélection (CPS)
2° les délibérations du comité provincial de sélection sont transmises au comité d’approbation au niveau de chacune des 13 régions (CAP),
3° suite aux travaux du Comité d’approbation, l’équipe technique du PADEL B se réunit pour une revue qualité technique et financière de l’ensemble des dossiers parvenus à l’unité de coordination du projet, conformément au manuel d’exécution des microprojets adopté,
4° à la fin de ce travail, les dossiers retenus font l’objet de signature de convention de cofinancement entre les promoteurs/ porteurs de projets et le PADEL B.
5° après la signature de la convention, le PADEL B procède au déblocage de sa subvention dans des comptes dédiés des promoteurs/ porteurs de projets éligibles au cofinancement.
Tout en exhortant les promoteurs / porteurs de projets à redoubler de vigilance, la Coordonnatrice Nationale du Projet d’Appui au Développement du Secteur de l’Elevage au Burkina, décline toute responsabilité quant aux actions qui ne s’inscriraient pas dans la démarche ci-dessus énoncée.
Pour un élevage résilient et porteur de plus-value, le PADEL B accompagne les acteurs.

Dr Jocelyne BOUNTOULOUGOU / SOME
Officier de l’Ordre du Mérite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*