A la une, Eau, Flash Info

Dori: l’eau coule à flot

Depuis quelques jours, l’eau coule à flot à travers l’approvisionnement par le réseau ONEA-Dori.C’est la résultante de la fin des travaux de construction et de production d’une nouvelle station de traitement dont la capacité de production est de 230m3 d’eau par heure pour un besoin de consommation estimé à 100m3 pour la ville de Dori et les huit (08) villages connectés au réseau. Ces travaux entrent dans le cadre de la mise en œuvre de la phase I du Projet « Eau, Croissance Économique et Développement au Sahel » (ECED Sahel PHASE I).

Le maire de Dori, Aziz Diallo, recueillant l’eau d’un robinet

En attendant la cérémonie officielle marquant la réception officielle des travaux, la commune de Dori sur sa page Facebook n’a pas manqué de témoigner sa reconnaissance aux partenaires, à la société Iamgold Essakane SA et au Gouvernement Canadien.

« Félicitations à tous les acteurs dans la mise en œuvre de ECED Sahel.
A ONEA-Dori de faire bon usage des nouvelles installations pour garder cet approvisionnement haut débit le plus longtemps possible.
Vivement la PHASE II pour connecter les communes sœurs de Gorom-Gorom et Falagountou au réseau ONEA-Dori et soulager les populations des difficultés d’accès à l’eau potable », peut-on également lire sur la page Facebook de la commune.
lemonderural.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*