A la une, Agriculture, Flash Info

SICOT: les experts du C4 en conclave

Ce lundi 27 janvier 2020, dans la salle de conférence de Splendid Hotel à Koudougou s’est tenue la rencontre des experts du C4. Présidée par le gouverneur de la région du centre ouest, Irène Coulibaly, la cérémonie d’ouverture de cette rencontre a réuni les représentants des 4 pays que compte le C4 à savoir le Benin, le Burkina, le Mali et le Tchad, les autorités de la région, de la province et de la commune.

Deux jours durant, les acteurs du C4 composés des 4 pays producteurs de coton de la sous-région, le Benin, le Burkina, le Mali et le Tchad se réunissent dans la cité du cavalier rouge pour échanger autour des questions de la filière coton en marge de la 2e édition du salon international du coton et du textile. La cérémonie d’ouverture est intervenue le 27 janvier sous la présidence de la gouverneure de la région du centre ouest. Irène Coulibaly, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a, dans son discours, rappelé la pertinence de l’initiative des 4 pays à unir leur force. « Il convient de faire remarquer la pertinence de la proposition intitulée ‘’ réduction de la pauvreté, initiative sectorielle en faveur du coton’’ formulée le 30 avril 2003 par les 4 pays membres du C4 en réponse aux subventions accordées par certains développés à la production et à l’exportation du coton, ayant pour effets de faire baisser les prix sur le marché international », a-t-elle souligné.

Le présidium au cours de la cérémonie

Quant au représentant du ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, il a invité les participants à conjuguer leurs efforts pour la réussite des travaux. Laourou Eloi, coordonnateur du C4, ambassadeur du bénin en Suisse, a, pour sa part, montré, dans un premier temps, la nécessité de ces pays de se réunir avant de revenir, dans un deuxième temps, sur les différentes actions déjà menées en faveur des producteurs de coton dans le but de « permettre aux vaillants producteurs de coton de vivre dignement de leurs productions et d’instaurer l’équité entre les membres de l’OMC (Organisation mondiale du commerce). De son côté, Robson Fernandes, expert à l’OMC, est revenu sur un certain nombre d’actions menées par les ministres du C4 en faveur des producteurs, sans manquer de souligner le fait que la question du soutien interne accordé aux producteurs de coton demeure en suspens. Pour terminer, il a rassuré que les négociations se poursuivront rapidement afin d’aboutir à de bons résultats.

Par Sita DIALLO/TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*