A la uneEauFlash Info

Burkina : Inauguration du barrage de Palogo

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise OUEDRAOGO, a procédé à l’inauguration du Barrage de Palogo dans la commune Koudougou, région du Centre-Ouest ce jeudi 13 février 2020. L’ouvrage va contribuer à la croissance économique durable de la zone à travers la sécurisation et l’amélioration des productions et des revenus des producteurs.

La cérémonie d’inauguration du barrage de Palogo marque la fin des travaux de construction et la remise officielle de l’ouvrage aux populations . Motif de satisfaction pour la population, le barrage de Palogo est situé dans la commune de Koudougou, il a une vocation multiple (agricole, pastorale, halieutique). Sa capacité est de 750 000 m3. Quant à la piste d’accès au site, elle a une longueur de 7 kilomètres. Le coût total des investissements de construction du barrage et de la piste d’accès est de 1 094 492 117 FCFA entièrement assuré par le budget de l’Etat, gestion 2019. En plus de ces ouvrages réalisés par le département de l’Eau, le ministère des infrastructures a réalisé une autre piste de 10 km en 2019 pour faciliter l’accès au village de Palogo à partir de Koudougou. Toutes ces réalisations concourent selon le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement à améliorer les conditions d’exploitation optimale du barrage et le bien -être des populations bénéficiaires. Cependant, a – t-il précisé : « cet ouvrage dont nous procéderons à l’inauguration ce jour, est une concrétisation de la vision présidentielle, traduite sur le terrain par le Programme National d’Aménagements Hydrauliques (PNAH), 2016-2030. Il s’inscrit parfaitement dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), notamment en ses axes stratégiques 1, 2 et 3 ». L’opérationnalisation du PNAH sur le terrain se traduit par des actions mises en œuvre à travers des activités portées à la fois par l’Etat et les acteurs. C’est dans ce contexte que le Barrage de Palogo dans la commune de Koudougou a été réalisé en 2019.
Le barrage contribuera à la croissance économique durable par la sécurisation et l’amélioration des productions et des revenus des producteurs de la zone concernée, face aux effets des changements climatiques, il couvre en partie les territoires communaux de Koudougou et de Ramongo.
« L’adage qui dit qu’aucune infrastructure ne mérite de voir le jour si l’auto-entretien ne peut être assuré doit interpeller toute la population bénéficiaire de cet ouvrage », . J’invite l’ensemble des exploitants particulièrement les producteurs à s’organiser pour assurer une bonne gestion des ouvrages, et à s’organiser efficacement pour la valorisation et l’amélioration de plus-values à leurs productions » a insisté le Ministre.

DCPM/MEA

Comment here