A la uneFlash InfoSanté & Bien-être

Lutte contre la pratique de l’excision : le président du Faso salue l’engagement des jeunes

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, Champion de l’Union africaine dans la lutte contre les Mutilations génitales féminines (MGF), a échangé ce matin avec les représentants des jeunes engagés dans ce combat. Les échanges se sont déroulés en présence de madame Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat et présidente d’honneur du Comité national de Lutte contre la pratique de l’Excision.

Le chef de l’Etat s’est réjoui de la prise de conscience par la nouvelle génération des enjeux de cette lutte pour le bien-être et l’épanouissement de la femme et de la jeune fille, et a félicité les jeunes pour leur engagement dans la lutte contre la pratique de l’excision au Burkina Faso. « En 30 ans de lutte, des succès ont été engrangés mais beaucoup reste à faire. C’est un travail âpre, difficile, mais je reste convaincu que nous allons aboutir à des résultats satisfaisants » a déclaré le président du Faso.
Selon Roch Marc Christian Kaboré, l’implication des jeunes doit permettre de marquer une rupture dans cette pratique néfaste et faire prospérer une nouvelle vision pour magnifier la femme dans tous ses droits. Il leur a transmis l’étendard tenu depuis 3 décennies par les aînés, et remercié tous les devanciers ainsi que les partenaires techniques et financiers pour le combat contre les MGF.
Les jeunes à travers leurs porte-paroles, ont félicité le président du Faso et lui ont témoigné leur reconnaissance pour son rôle de champion dans la lutte pour endiguer les mutilations génitales féminines. Ils ont par ailleurs réaffirmé leur détermination à accompagner le chef de l’Etat dans ce combat, et marqué leur disponibilité à soutenir le ministère en charge de la lutte contre la pratique de l’excision dans la sensibilisation de leurs camarades, des autorités religieuses et coutumières.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Comment here