A la une, Agriculture, Flash Info

Burkina/agriculture : Des détournements à l’AGRODIA ?

Des membres et représentants provinciaux de l’Association des grossistes et détaillants d’intrants agricoles(AGRODIA) ont dénoncé, mardi 28 juillet 2020 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse des pratiques au sein de leur association notamment le détournement des intrants agricoles par certains membres de leur bureau exécutif.

Des détournements à l’AGRODIA ? En tout cas, certains membres de l’Association en sont convaincus. Ce mardi, des membres ont revélé que « les dotations en engrais subventionnées par l’Etat au profit des producteurs bénéficiaires et leurs localités ne se sont pas parvenues à destination ». Pire, ces produits subventionnés se trouvent en vente dans certains marchés de la place. « A Bobo-Dioulasso, par exemple, les intrants étaient sur le marché aux mains de commerçants, alors que Bobo-Dioulasso ne fait pas partie des zones couvertes par cette dotation », a signifié Francis Tapsoba, le responsable à l’organisation et à l’information de l’AGRODIA, section Kadiogo. Du 28 février au 22 mars 2020, l’AGRODIA a reçu environ 6 700 tonnes d’engrais à distribuer aux bénéficiaires à un prix subventionné de 12 000 FCFA le sac de 50kg. 5 régions notamment le Centre, le Nord, la Boucle du Mouhoun, l’Est et le Centre-nord étaient concernées par cette distribution. Selon Francis Tapsoba, la distribution devrait être assurée par les comités provinciaux et les membres de ladite association au prix subventionné par l’Etat avec interdiction de céder ces produits à des revendeurs. Francis Tapsoba a soutenu que les intrants détournés qui se sont retrouvés sur le marché de Bobo-Dioulasso et revendus au-delà des coûts officiels fixés par l’Etat burkinabè étaient destinés aux producteurs de la Boucle Mouhoun. Il a précisé que les personnes qui sont à la base de cette vente sont des responsables de l’Association notamment le président du bureau exécutif. A en croire M. Tapsoba la gendarmerie de Bobo a été alertée et des chargements entiers de camions contenant des dizaines de tonnes ont été interceptés. Il ajoute que des stocks dans des magasins de l’engrais subventionnés ont été saisis. « Nous avons saisi la justice pour que la lumière soit faite. Jusqu’à nos jours, des stocks restent dans des magasins et nous voulons que l’engrais soit restitué aux bénéficiaires et que les quantités détournées et vendues sur le marché soient retrouvées », a regretté Francis Tapsoba. Les animateurs de la conférence de presse ont, par ailleurs, dénoncé, un enrichissement illicite de certains membres du bureau exécutif de l’association après une commande groupée d’engrais en 2017. « Ils ont donc utilisé l’agent de l’association pour s’enrichir illicitement. La somme totale détournée à l’association s’élèverait à 304 214 273 FCFA », a-t-il indiqué avant de demander le reversement de cette somme dans les caisses de l’association. Pour terminer Saïbou Kaoulobou, secrétaire général de l’AGRODIA, province du Nahouri a fait savoir que le bureau exécutif de l’AGRODIA s’immisce dans les activités de sections provinciales en menaçant de suspension qui tenteraient de s’opposer à lui.Créée le 7 mai 2004 à Bobo-Dioulasso, l’Association des grossistes et détaillants d’intrants agricoles(AGRODIA) compte en son sein plus de 1000 membres. Ces distributeurs d’intrants agricoles sont repartis dans les 45 provinces du Burkina.

Le Monde Rural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*