A la uneElevageFlash Info

Crise et vulnérabilité en élevage: les acteurs de la région du Centre se concertent

Les concertations régionales pour une meilleure gestion des crises en élevage ont pris fin le 1er septembre 2020 avec l’étape de la région du Centre. 

La cérémonie d’ouverture de la concertation a été présidée par Dahourou Yala, conseiller technique du gouverneur, représentant le Gouverneur de la région du Centre, en présence de Désiré Somé, secrétaire permanent en charge de la gestion des crises et vulnérabilité en élevage, de Harouna Birba, directeur régional des ressources animales et halieutiques du Centre, de Mme Aminata Kaboré/Kafando, directrice provinciale des ressources animales et halieutiques du Kadiogo et de plusieurs participants. 

Malgré sa position centrale, l’impact des crises des autres régions ont une influence non négligeable sur la région du Centre. L’impact de la maladie de la Covid 19 sur les activés d’élevage de la région du Centre, la question de la peste porcine africaine (PPA) dans la région, les difficultés liées au soutien des éleveurs vulnérables et à la gestion des urgences ont été relevés. 

Il est attendu de cette concertation la prise en considération réelle des animaux dans le cadre de la gouvernance déconcentrée en matière de réduction des risques de catastrophes, afin de mieux protéger les moyens d’existence des couches pauvres.

Les participants

Au cours de ces différentes concertations qui ont eu lieu dans les 13 régions du Burkina Faso, un recensement des spécificités des différentes régions en matière de prévention et de gestion des crises et vulnérabilités en élevage a été fait, en vue de bâtir une stratégie nationale.

 La stratégie nationale, si elle est mise en place, devra permettre au MRAH d’améliorer son efficacité et sa promptitude en matière de gestion des urgences touchant l’élevage.

DCPM/MRAH

Comment here