A la une, Agriculture, Flash Info

Trophées du monde rural: Magnifier « ceux qui nous nourrissent »

Plusieurs acteurs du monde rural ont vu leurs efforts reconnus, samedi 26 septembre 2020 à Ouagadougou, au cours de la nuit des trophées du monde rural. Cette cérémonie qui magnifie et récompense les acteurs du secteur est organisée par l’Association pour le développement du monde rural (ADMR).

Raphaël Konvolbo est un véritable « gentleman farmer », un homme au parcours atypique. De vendeur de véhicules entre l’Europe et le Burkina, le sieur Konvolbo a mené cette activité plus d’une quinzaine d’années à la recherche de l’eldorado. Dans cette recherche de bonheur, le natif de Komsilga se fera arnaquer. Une douche froide reçue et qui le renvoya vers les terres de Koubri un certain mois de novembre 2008. Là-bas les portes du bonheur lui sont ouvertes sommes-nous tentés de le dire ainsi. Après une décennie de fouille dans la terre, Raphaël Konvolbo a un verger d’arbres fruitiers et l’exploite en tout temps avec un chiffre d’affaires de près de 75millions par an. Pour son courage, sa persévérance et ses efforts, il a reçu, à l’occasion de cette première édition de la nuit de récompense des acteurs du monde rural, le trophée du meilleur producteur dans le domaine de l’agriculture. Florentine Bayili/Kanzié, elle, s’identifie par son savoir-faire dans le domaine de l’élevage.

Remise de prix à une lauréate

Native de Réo dans le Sanguié, dame Bayili se passe pour être une spécialiste dans l’élevage des porcs. Une culture dans la localité certes, cependant elle a su donner et apporter une touche particulière dans un environnement où le porc constitue un animal déterminant pour le Gourounsi. Le porc lui a tout donné. Scolarisation de ses enfants, prise en charge des besoins de la famille, achat de tricycle, de parcelles et de leur mise en valeur, la liste est longue. Son chiffre d’affaires oscille autour de 12 millions l’année. Elle s’est vu décerner, samedi, le trophée de la meilleure productrice dans le domaine de l’élevage.

Mettre sur orbite les acquis engrangés par notre Etat

Comme ces 2 qui ont décidé de faire de l’agriculture et de l’élevage leur gagne-pain, une dizaine de producteurs et transformateurs agrosylvopastoraux, des acteurs d’appui au monde rural et des organisations de producteurs/transformateurs a été distinguée lors de la nuit des trophées du monde rural, une cérémonie qui vise à valoriser les acteurs du secteur. En plus du trophée, chaque lauréat est reparti chez lui avec la somme de 300 000 FCFA. A noter qu’un trophée d’honneur a été décerné au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour ses efforts dans la modernisation du monde rural tant dans la production que dans la consommation. « Il s’agit pour nous de distinguer par des trophées ADMR les acteurs du monde rural, offrir une tribune de promotion des partenaires du monde rural, mettre sur orbite les acquis engrangés par notre Etat », a déclaré Jean Victor Ouédraogo, secrétaire exécutif de l’ADMR, par ailleurs président du comité d’organisation de l’évènement. Ce dernier a précisé que « la nuit des trophées des acteurs du monde rural est une recommandation de la 4e édition de la FIKOM (foire internationale agro-sylvo-pastorale de Komsilga) qui s’est tenue en 2018 ». Jean Victor Ouédraogo est convaincu que le gouvernement doit être soutenu dans ses efforts par des structures de la société civile, les investisseurs privés nationaux et étrangers encadrés pour sortir le monde rural de son marasme. Car, a-t-il martelé, la route du développement passe par le développement du monde rural.

Jean Victor Ouédraogo, secrétaire exécutif de l’ADMR, par ailleurs président du comité d’organisation de l’évènement

La nuit des trophées du monde rural a connu la participation de plusieurs acteurs dont la 4e vice-présidente de l’Assemblée nationale, Elise Thiombiano, représentant le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé et le président directeur général de la société Abdoul service international, Abdou Ouédraogo. « Je tiens à féliciter et encourager les acteurs du monde rural. Dans la vision du président du Faso, le monde rural occupe une place très importante. Au niveau de l’Assemblée nationale, nous œuvrons à ce qu’on puisse trouver des créneaux pour booster le secteur rural », a déclaré la 4e vice-présidente de l’Assemblée nationale.   Le PDG de la société Abdoul service international a salué la tenue de cet évènement qui met sur orbite les acteurs qui « nourrissent le Burkina ». « S’il y a des nuits pour les footballeurs, les miss, les artistes, etc, il faut aussi avoir un évènement pour les acteurs du monde rural. Ce sont eux qui nous nourrissent », a soutenu Abdou Ouédraogo qui exhorte le gouvernement à soutenir encore plus ces acteurs.  L’ADMR envisage le couplage de la prochaine édition de la nuit des trophées des acteurs du monde rural avec la FIKOM.

Par Daouda KINDA

La liste des lauréats

Meilleure productrice dans le domaine de l’agriculture : Me Antoinette Ouédraogo

Meilleure productrice dans le domaine de l’élevage : Florentine

Bayili née Kanzié

Meilleur producteur dans le domaine de l’agriculture : Raphaël Konvolbo

Meilleur producteur dans le domaine de l’élevage : Alphonse Tanga

Meilleure femme transformatrice des produits locaux non-ligneux : Généviève Ouédraogo

Meilleur groupement féminin dans le domaine de l’agriculture : coopérative simplifiée Wendwaoga des étuveuses de riz de Mogtédo

Meilleur groupement féminin dans le domaine de l’élevage : Coopérative Kossam Naï Bodeji

Meilleur groupement masculin dans le domaine de l’agriculture : groupement des maraichers de Koubri

Meilleur groupement masculin dans le domaine de l’élevage : Coopérative Balo Nafa de Dédougou dans la Boucle du Mouhoun

Meilleure association transformatrice des produits locaux non ligneux : société coopérative Buud Nooma

Meilleur investisseur dans le monde rural : Bassiaka Dao

Meilleure ONG d’appui au monde rural : OXFAM

Première région dans la production céréalière : la région de la Boucle du Mouhoun

Première région dans la production animale : la région du Sahel

 

Un commentaire

  1. Félicitations

Répondre à David Cancel

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*