A la une, Elevage, Flash Info

Région du Centre-Est: Solidarité agissante au profit des éleveurs en difficulté

Ils étaient des milliers pris au piège des affres de la transhumance à destination des pays comme le Togo, le Bénin et le Ghana. Leur sort avait fait l’objet d’un atelier à Fada dans le mois d’août 2020, au cours duquel une des principales recommandations était de pourvoir aux besoins urgents de ces agropasteurs.

C’est désormais chose faite grâce à l’état et ses partenaires au développement, en l’occurrence le réseau pour la communication sur le pastoralisme.C’est dans cet élan que le ministre des ressources animales et halieutiques a présidé ce 9 octobre 2020 à Bittou dans la région du Centre-Est, la cérémonie officielle de lancement de la distribution de vivres aux transhumants bloqués aux frontières, les éleveurs affectés par la crise pastorale et sécuritaire dans 10 communes de la région du Centre-Est. Cette activité qui entre dans le cadre du projet dénommé « Projet d’assistance aux familles d’éleveurs confrontées aux effets cumulés de la soudure pastorale, de l’insécurité et de la pandémie de la COVID-19 (PAS2P) », a été mise en œuvre par le Réseau de Communication sur le Pastoralisme (RECOPA), sous la coordination régionale du Réseau Billital Maroobé (RBM) et grâce au soutien financier de la Coopération Suisse/DDC.

L’appui aux éleveurs est composé de 200 tonnes d’aliments bétail, 25 tonnes de mil, 11 tonnes de riz, 222 bidons de 5 litres d’huile chacun, une opération de vaccination de 13.092 bovins et 15.770 petits ruminants.Notons que ce soutien aux éleveurs vient s’ajouter à celui du Chef de l’Etat qui se poursuit actuellement avec un coût de plus de 5 milliards.Le ministre des ressources animales et halieutiques a salué cette initiative et a invité les organisations sœurs à intégrer ces actions salvatrices dans leurs activités. Une visite de courtoisie du ministre au Chef de Bittou et la visite des locaux de la direction régionale des ressources animales et halieutiques (DRRAH) du Centre-Est ont permis au ministre de remercier les uns et d’encourager les autres dans leurs efforts au profit des acteurs directs de l’élevage.

DCPM/MRAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*