A la une, Elevage, Flash Info

Burkina: un plan de réponse et de soutien pour pallier les effets de la campagne agropastorale 2020-2021

Le décalage de la saison des pluies non favorable au cycle de croissance de la végétation ; le démarrage tardif et une fin de saison très arrosée ; les longues poches de sécheresse ; les pauses pluviométriques ; l’impact négatif sur la phase de croissance des plantes végétales et la performance de la production fourragère ; le contexte sécuritaire national et la maladie à coronavirus ont eu un impact négatif sur le cheptel qui constitue le moyen d’existence des éleveurs.
Le MRAH à travers le Secrétariat permanant en charge des crises et vulnérabilités en élevage (SP-CVEL) a entrepris, pour ce faire, l’élaboration du plan de réponse et de soutien aux éleveurs vulnérables des effets de la campagne agropastorale 2020-2021.
L’atelier d’élaboration, financé par le Projet d’appui au développement du secteur de l’élevage (PADEL-B) à travers son plan de travail et de budget annuel (PTBA) 2020 a donc été ouvert ce 07 décembre 2020 à Tenkodogo dans la région du Centre-Est à cet effet, et ce, jusqu’au 12 décembre.
L’ objectif global est de contribuer à une meilleure préparation et coordination de la réponse humanitaire pour protéger les moyens d’existence des éleveurs contre les évènements néfastes éventuels, au titre de la campagne agropastorale 2020-2021.
Il s’agira, au cours de cet atelier, d’analyser la situation de la vulnérabilité des élevages en rapport avec les risques dans les différentes régions du Burkina ; d’identifier et de planifier des actions pertinentes et adaptées aux besoins des éleveurs vulnérables afin de les protéger ainsi que leurs moyens d’existences ; d’estimer les bénéficiaires et les coûts de réalisation de chaque activité ; de décrire le rôle et la responsabilité des principaux acteurs associés et de proposer une stratégie de mobilisation de ressources y compris les éléments de plaidoyer.
L’ ouverture de l’atelier a été présidée par Désiré Somé, premier responsable du SP-CVEL et a connu la présence de participants venus des structures du MRAH, des structures étatiques partenaires, les acteurs des filières animales et les réseaux d’organisations des éleveurs, les projets et programmes, les ONG et Privé et les institutions internationales et Sous régionales.
DCPM/MRAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*