A la une, Agriculture, Flash Info

11 décembre: les potentialités agricoles mises en évidence,selon Inoussa Ouédraogo

Le Burkina Faso a commémoré ce vendredi 11 décembre les 60 ans de son accession à l’indépendance. Placée sous le thème : «Cohésion nationale et engagement patriotique pour le développement durable du Burkina Faso, dans un contexte d’insécurité et de la Covid-19», la célébration officielle s’est tenue à Banfora dans la cité du Paysan noir en présence des plus hautes autorités du pays. Le président de l’Union nationale des producteurs semenciers du Burkina, Inoussa Ouédraogo, qui a effectué le déplacement de Banfora avec une délégation a salué « une fête qui a permis de mettre en évidence les potentialités agricoles de notre pays à travers les mets locaux ».

« Nous avons assisté à une fête nationale qui a regroupée toutes les couches et toutes les composantes de la société burkinabè, du plus haut sommet de l’Etat jusqu’au citoyen lambda », a noté le président de l’UNPSB, magnifiant la célébration delà fête nationale dans la cité du paysan noir.Cette commémoration, dit-il, a permis à la ville de connaître pas mal de réalisations. En effet, la ville parée de ses plus belles parures. Infrastructures scolaires, centres de santé, logements sociaux, bâtiments administratifs totalement rénovés, infrastructures routières et d’assainissement,forages…plusieurs chantiers ont été engagées à Banfora au grand bonheur des populations. Même si elles toutes ne sont pas encore achevées, le président de l’UNPSB pense qu’elles vont à termes favoriser le développement de la localité. A Banfora, le 11 décembre s’est également manifesté dans les assiettes. Dans les locaux de la mairie, plusieurs producteurs sont venus présenter la richesse de la gastronomie burkinabè, surtout locale. Cette initiative du ministère de l’agriculture tenue le mercredi 9 décembre 2020 vise à inculquer aux citoyens burkinabè les bonnes habitudes alimentaires. Selon le président des producteurs semenciers du Burkina, la journée promotionnelle des mets locaux a permis de « mettre en évidence toutes les gammes variées de nos produits agricoles ». « Nous pouvons faire de nombreuses choses avec nos produits agricoles », affirme-t-il. Inoussa Ouédraogo a, par ailleurs, plaidé pour qu’on accorde davantage une place de choix aux produits locaux pour faire du « consommons local » une réalité. « Cela permettra de développer l’économie rurale et permettre au Burkina de se faire valoir aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur », assure Inoussa Ouédraogo, reconnaissant tout de même les efforts consentis par le gouvernement dans la vulgarisation de la consommation des produits locaux. Au défilé civilo-militaire, les transformatrices des produits agricoles de la région des Cascades ont représenté le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles. Ces actrices de la chaîne de valeur agricole ont pour principale activité la transformation et la mise à la disposition des consommateurs de produits semi-finis et finis de qualité ainsi que la valorisation des produits locaux.

Par Daouda KINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*