A la une, Agriculture, Flash Info

11 décembre à Banfora: l’UNPSB salue la résilience du peuple burkinabè

L’Union Nationale des sociétés coopératives des Producteurs Semenciers du Burkina (UNPSB), a pris part à la célébration du  60e anniversaire de la fête de l’Indépendance, tenue cette année dans la région des Cascades, à Banfora sous le thème : « Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de Covid-19 ». La parade civile-militaire a été placée sous le très haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian  KABORE.

11 décembre 2020, le Burkina Faso a 60 ans. Et pour commémorer ce 60e anniversaire, c’est la région des Cascades, plus précisément la ville de Banfora qui a accueilli les festivités entrant dans le cadre de la célébration du 11 décembre 2020. Une équipe de l’Union Nationale des sociétés coopératives des Producteurs Semenciers (UNPSB), conduite par son président Inoussa OUEDRAOGO, a pris part à la célébration du 60e anniversaire de l’Indépendance du Burkina Faso. Entre dégustation des mets locaux, foire et parade civile-militaire, la fête a été belle dans son ensemble aux dires du président de l’UNPSB,  Inoussa OUEDRAOGO. « Nous avons assisté à une fête nationale qui a regroupée toutes les couches et toutes les composantes de la société burkinabè, du plus haut sommet de l’Etat jusqu’au citoyen lambda ». Cette commémoration, a permis à la ville d’avoir de nouvelles réalisations en termes d’infrastructures scolaires, routières, hôtelières, sanitaires et d’assainissement. Et d’autres sont toujours en chantiers au grand bonheur des populations. Et même si elles ne sont pas toutes achevées, le président de l’UNPSB pense qu’elles vont à termes favoriser le développement de la localité.  

Les mets locaux à l’honneur

La Fête du 11 décembre, se passe aussi dans les assiettes. Et Banfora n’a pas dérogé à cette règle. En effet, dans la soirée du jeudi 10 décembre, dans les locaux de la mairie de Banfora, nous avions assisté à une soirée dédiée à la dégustation des mets locaux. Des mets locaux, présentés sous toutes ses composantes. Cette soirée du « consommons local » pour une alimentation saine et équilibrée a été initiée par le ministère en charge de l’Agriculture à travers la Direction générale de la promotion de l’économie rurale (DGPER).

La soirée du consommons local a été présidée par le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou OUEDRAOGO

De l’avis du président  de l’UNPSB,  la journée promotionnelle des mets locaux a permis de « mettre en évidence toutes les gammes variées de nos produits agricoles », affirme-t-il. Il a aussi souhaité que l’on accorde davantage une place de choix aux produits locaux pour faire du « consommons local » une réalité au Burkina Faso. Toute chose qui permettra de développer l’économie rurale et permettre au Burkina de se faire valoir aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur ».  

Par ailleurs, le président de l’UNPSB, Inoussa OUEDRAOGO, n’a pas manqué de réitérer ses remerciements aux autorités politiques et au département de la Recherche scientifique qui, dit-il, mettent à la disposition des producteurs burkinabè des semences de qualité « à tel enseigne que le Burkina est devenu le premier pays de l’UEMOA en terme de fourniture de semences de qualités ».

Le président d’honneur de l’UNSPB distingué

La nation burkinabé a été une fois de plus reconnaissante à Abdoulaye SAWADOGO, président d’honneur de l’UNPSB, par ailleurs PDG de NAFASO. Il a été fait Officier de l’Ordre de l’Etalon à l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire de la fête de l’Indépendance, le jeudi 10 décembre à Banfora. Tout en remerciant les autorités pour cette énième reconnaissance, pour Abdoulaye SAWADOGO, cette distinction est une invite à mieux faire.

L’équipe de l’UNPSB à l’issue de la commémoration du 11 décembre a posé pour la postérité

Lors de la commémoration de chaque 11 décembre, le défilé civil-militaire est l’un des moments forts, tant attendus par les populations. Et Banfora n’a pas dérogé à la règle. Ainsi, cette année, ils étaient au nombre de 3 500 défilants, dont 1500 militaires et 2000 civils à avoir égaillés le public sorti nombreux pour l’occasion.

Selon le président du Faso, le thème de la célébration du 11 décembre 2020 : « Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de Covid-19 » est une interpellation collective pour un Burkina Faso résolument tourné vers l’union sacrée de ses filles et fils, pour faire face aux défis actuels et assurer au Burkina, la sécurité, la santé et le développement économique et social.

Pour contrer la pandémie du Covid-19, le président du Faso a appelé les Burkinabè à porter leur masque, à garder la distanciation sociale, à se laver les mains régulièrement, à ne pas continuer à se serrer les mains comme avant. « C’est un moment qui est assez difficile, qui n’est pas dans nos cultures mais il faut l’accepter », a-t-il reconnu.

La commémoration du 11 décembre a été également le lieu de rendre hommage aux « braves soldats » et « valeureux volontaires pour la défense de la patrie » tombés sur le champ de bataille pour défendre l’honneur et la fierté du peuple. A cet effet, une minute de silence a été observée en leur mémoire.

 

Service de la communication et des relations publiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*