A la une, Elevage, Flash Info

Tchad: la situation s’envenime entre éleveurs et agriculteurs

On assiste au Tchad à une généralisation du conflit entre agriculteurs et éleveurs depuis deux mois. On dénombre des dizaines de morts dans plusieurs provinces. De graves accusations sont portées à l’endroit des autorités civiles et militaires. Cette situation qui dure depuis des années ne fait que s’accentuer.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un champ a été dévasté entre Delbian et Béré, dans la Tandjilé, au sud du Tchad, où le conflit entre agriculteurs et éleveurs a fait sept morts. La population en colère a attaqué la préfecture et vandalisé deux véhicules administratifs.

Quelques jours avant, une vingtaine de morts a été enregistrée dans la province du Batha dans un conflit similaire. La province du Ouaddaï dans l’Est du pays a compté elle aussi douze morts suite à la dévastation d’un champ.

Les conflits agriculteurs-éleveurs sont devenus cycliques depuis des années à la fin de la saison des pluies. Des éleveurs obligés par le changement climatique à se déplacer pour chercher du pâturage arrivent aux abords des champs avant les récoltes. Ce qui provoque des tensions avec les propriétaires terriens souvent rabroués par les autorités. Et les éleveurs sont eux perçus comme les protégés des autorités.

Vendredi dernier, les évêques du Tchad ont appelé le chef de l’État à s’investir pour mettre fin à ces affrontements qui mettent à mal l’unité entre les Tchadiens.

Source: RFI/Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*