A la une, Elevage, Flash Info

Burkina: la gestion des ressources génétiques animales au cœur d’une étude

Le MRAH, à travers son secrétariat permanent de la coordination de la gestion des ressources génétiques animales (SP-CGRGA) a procédé à la diffusion des résultats de l’étude du cadre règlementaire et institutionnel sur la gestion des ressources génétiques animales ; c’est au cours d’un atelier qui se tient ce 24 décembre 2020 à Ouagadougou, dans la salle de réunion du ministère des ressources animales et halieutiques. 

La cérémonie d’ouvertures de cet atelier a été présidée par Désiré Somé, secrétaire permanent en charge de la gestion des crises et vulnérabilités en élevage, en présence de Dr Jean-Marie Batiébo secrétaire permanent/ CGRGA et du représentant du Projet d’appui au développement de l’élevage au Burkina (PADEL-B) qui a financé cette étude.

Les participants sont issus des interprofessions d’élevage, des organisations et associations professionnelles d’élevage, des chercheurs et des cadres du MRAH.

Contribuer à une meilleure gestion des ressources zoogénétiques au Burkina Faso, tel est l’objectif principal de cet atelier.

Selon le rapport du SP-CGRGA, dans les conditions de l’élevage extensif, les races locales ont un faible potentiel génétique en termes de productivité de lait, de viande et d’œufs. Elles sont de ce fait incapables de valoriser les investissements importants nécessaires pour la modernisation de l’élevage.

Les participants

Les programmes formels d’amélioration des races locales sont relativement rares au Burkina Faso et les résultats sont faiblement valorisés. Mais, selon l’étude, les tendances récentes dans les systèmes d’élevages sont caractérisées par la dilution génétique des races locales, avec l’introduction des races exotiques ou de leur semence, dans le but d’accroitre significativement le niveau de production animale pour satisfaire la demande de plus en plus croissante. C’est pourquoi, l’amélioration des dispositifs règlementaires et institutionnels dans la gestion des ressources génétiques animales est nécessaire.

Les participants à cet atelier ont donc présenté aux acteurs les résultats de l’étude sur le cadre règlementaire et institutionnel sur la gestion des ressources génétiques animales. L’atelier a aussi permis d’échanger sur les résultats de l’étude et de mettre à la disposition des participants le rapport définitif de l’étude.

DCPM/MRAH

*Le titre est de notre rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*