A la une, Assainissement, Eau, Flash Info

Ministère de l’Eau et de l’Assainissement : Ousmane Nacro prend ses quartiers

Nommé le 10 janvier 2021 à la faveur du renouvellement de l’équipe gouvernementale, le nouveau ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro, a pris ses quartiers ce jeudi 14 janvier 2021. Il a été officiellement installé par le Secrétaire Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres, Stéphane SANOU au cours d’une cérémonie sobre, mais pleine d’émotions.

Pour avoir dirigé l’Agence d’Exécution des Travaux Eau et Equipement Rural (AGETEER) depuis 2015 jusqu’à sa récente nomination, Ousmane Nacro connaît bien la boîte qu’il est appelé à tenir les rênes. Le titulaire d’un Master en Administration des Affaires délivré conjointement par l’Université de Ouagadougou et l’Université Jean Moulin Lyon 3 de FRANCE remplace Niouga Ambroise Ouédraogo qui aura passé 5 ans à la tête du département en charge de l’Eau. Son prédécesseur a, du reste, fait un état des lieux des acquis engrangés par le ministère sous son magistère. Il a énuméré, entre autres, la mise en place d’un cadre institutionnel et programmatique, l’élaboration et la mise en œuvre des programmes budgétaires, la définition de la contribution du sous-secteur de l’eau et de l’assainissement au Plan National de Développement économique et Social. Malgré des difficultés liées à la fronde sociale, les régulations budgétaires et à l’insécurité, Niouga Ambroise OUEDRAOGO s’est réjoui du taux d’exécution de la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social volet « Eau et Assainissement » estimé à 83, 08%. Il a exhorté les travailleurs à soutenir avec le même dévouement et le même professionnalisme l’action de son successeur. Le nouveau ministre de l’Eau entend poursuivre la dynamique engagée par Niouga Ambroise Ouédraogo qui a abattu un excellent travail à la tête du département. Toute chose qui a, dit-il, permis d’engranger d’impressionnants résultats dans un contexte sécuritaire et sanitaire difficile. Ousmane Nacro assure de son engagement ferme et de son entière disponibilité à «travailler pour la conduite de la politique du gouvernement pour la satisfaction durable des besoins des populations en eau potable et assainissement ainsi que la valorisation des ressources en eau». Qu’à cela ne tienne, le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Sanou, a exhorté le ministre Nacro à développer dans ses domaines de compétence, des initiatives pour assurer efficacement la mise en œuvre et le suivi de la politique du gouvernement en matière d’eau et d’assainissement. 

Par Daouda KINDA 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*