A la uneElevageFlash Info

Ministère des ressources animales : Dr Modeste Yerbanga installé dans ses fonctions

Au rythme des installations des ministres du gouvernement Dabiré, Dr T. Modeste Yerbanga a pris fonction, ce vendredi 15 janvier 2021, au cours d’une sobre cérémonie présidée par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Stéphane W. Sanou. Le nouveau ministre des ressources animales et halieutiques remplace à ce maroquin Sommanogo Koutou qui a tenu les rênes du ministère pendant 5 ans. 

Pendant ces 5 ans et sous le magistère du ministre Koutou de nombreuses réalisations et acquisitions ont été enregistrées au profit des acteurs. « Nous avons maintenu le dialogue constructif et fructueux avec l’ensemble des interprofessions, interfaces incontournables avec les éleveurs de tous les horizons. La conséquence la plus plausible fut l’organisation et le succès de la première édition du Salon de l’élevage du Burkina Faso (SABEL) dont les cérémonies d’ouverture et de clôture ont connu la participation des plus hautes autorités du pays, à qui nous réitérons notre reconnaissance et nos remerciements», a déclaré le ministre sortant. Même s’il est satisfait des acquis engrangés dans les différents programmes du ministère, Sommanogo Koutou reconnaît tout de même que les défis majeurs demeurent, «du fait que nous avons affaire à un secteur des plus dynamiques». L’ancien ministre se dit disposer à accompagner le ministre Yerbanga dans l’atteinte des objectifs fixés par le département. «Je mesure l’ampleur des responsabilités qui me sont confiées, et je compte les assumer avec dévouement et détermination», a declaré pour sa part le ministre Yerbanga.Témoignant sa gratitude au Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré et le Chef du gouvernement, Christophe Marie Joseph Dabiré pour la confiance placée en lui, il entend s’employer avec dévouement à l’exécution du programme présidentiel en ses volets ressources animales et halieutiques. «Je suis conscient que je ne peux réussir cette lourde mission sans le concours de tous. Et je ne crois pas au héros solitaire. C’est pourquoi je sollicite l’accompagnement de l’ensemble du personnel et des partenaires du ministère», a-t-il exhorté. 

Par Daouda KINDA

Comment here