A la une, Elevage, Flash Info

Burkina : l’ENESA livre sa cuvée 2018-2020

462 élèves-vétérinaires des promotions 2018-2020 ont achevé leur formation à l’ENESA, l’Ecole Nationale d’Elevage et de Santé Animale, au bénéficie des acteurs de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture. Leur sortie officielle s’est déroulée à Ouagadougou ce vendredi 26 février 2021 sous la présidence effective du ministre des ressources animales et halieutiques, Dr Tégwendé Modeste Yerbanga, et sous le parrainage du ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro.

Le ministre des ressources animales et halieutiques, Dr Tégwendé Modeste Yerbanga

« Place et rôle de l’agent vétérinaire dans la lutte contre la COVID 19 ». C’est sous ce thème que s’est tenue cette sortie de promotion forte de 462 agents dont 06 Conseillers d’élevage, 02 Attachés de laboratoire d’élevage, 157 Techniciens supérieurs d’élevage, 07 Techniciens supérieurs de laboratoire d’élevage, 278 Agents technique d’élevage et 12 Aides-laborantins. Rappelant que « depuis la fin de l’année 2019, l’humanité est secouée par une pandémie appelée COVID 19 », le ministre des ressources animales et halieutiques, Dr Tégwendé Modeste Yerbanga a insisté sur le rôle déterminant de l’agent vétérinaire dans la lutte contre cette maladie qui secoue actuellement le monde. Acteur de terrain, l’agent vétérinaire, dit-il, est un vecteur très important dans la sensibilisation notamment sur le respect des mesures barrières auprès des populations locales. « Nous voulons rendre hommage à ces acteurs du développement rural qui se battent nuit et jour pour le bien-être de nos populations », a affirmé le premier responsable du département en charge des ressources animales.

462 élèves des promotions 2018-2020 ont achevé leur formation à l’ENESA au bénéficie des acteurs de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture

Le Délégué général, Hubert Sanou, a pour sa part loué les efforts consentis par l’Etat et l’ENESA pour la formation de qualité dans les meilleures conditions administratives et pédagogiques dont ils ont eu droit. De son côté, le Directeur général de l’ENESA, Dr Dieudonné Tialla, n’a pas manqué d’égrener les acquis engrangés entre 2018-2020. Il s’agit notamment du recrutement de la 1re promotion des élèves Ingénieurs d’élevage et de santé animale, de la mise en œuvre du plan stratégique de développement de l’école 2018-2022, de la création d’une infirmerie, de l’octroi de bourses aux lauréats des différents cycles pour un stage de perfectionnement d’un (1) mois au Maroc, de la transformation progressive de la ferme d’application de Boulbi en une ferme expérimentale de référence pour la formation pratique des élèves et étudiants avec la mise en place des ateliers d’embouche bovine, ovine, caprine et porcine ; des unités apicole, piscicole, avicole et de production laitière, toute chose qui permettra au hall de technologie viande et lait de fonctionner.

Par Francine Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*