A la uneEauFlash Info

Vallée du KOU : les documents de restructuration remis au Ministre Ousmane NACRO

Célestin KOUSSOUBE Président du conseil régional de la région des Hauts-bassin, accompagné de ses collaborateurs, a remis au Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane NACRO, les résultats des études diagnostic opérationnelles pour la mise en œuvre de la restructuration de la vallée du Kou. Le conseil régional par ses relations avec la région Rhône- Alpes en France et l’Organisation Eau vive international, a réalisé une étude spéciale pour reprendre un peu les fondamentaux de la gestion de l’eau dans la vallée du Kou : « C’est cette étude qu’on a remis au ministre pour qu’il puisse s’en inspirer avec ses collègues ; afin de trouver une solution », a-t-il confié.
Célestin KOUSSOUBE dit être venu voir le ministre de l’eau et de l’assainissement, parce que sa région se trouve face à des situations alarmantes majeures, notamment le secteur de la gestion et de la protection de ses ressources en eau, en proie à une prédation anthropique. La vallée du Kou, l’un des sujets de préoccupations, est l’une des premières vallées rizicoles aménagées du Burkina et si rien n’est fait, à entendre le Président du conseil régional des Hauts-Bassins, les exploitants seront exposés à certaines catastrophes. La vallée a été aménagée pour 1200 hectares mais à ce jour seulement 600 hectares sont exploité : « autrefois, l’on était à deux récoltes par an ; aujourd’hui on se en est à une seule. Il Ya donc des problème d’eau liés à son utilisation par les acteurs. C’est pourquoi nous sommes venus voir le ministre pour qu’avec ses collègues en charge de l’agriculture et celui en charge de l’élevage, des actions concertées puissent être menées pour une restructuration de la vallée du kou », a déclaré Célestin KOUSSOUBE.
DCPM/MEA

Comment here