A la une, Environnement

SIA 2021: les organisateurs chez le ministre Siméon Sawadogo

Le mardi 27 avril 2021, les responsables du Mouvement Ecologique du Burkina ont été reçus en audience par Monsieur Siméon SAWADOGO, Ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. L’objectif de cette entrevue était de faire le point de l’organisation et présenter au ministre le contenu thématique de la troisième édition du Salon International de l’Arbre (SIA) qui se tiendra du 23 au 26 juin 2021 à Ouagadougou au Parc Urbain Bangr-Wéoogo sous le thème « Arbre et restauration des écosystèmes sahéliens ».  

L’édition est pour bientôt et la Direction exécutive de l’association a jugé bon de venir présenter le programme au patron de l’événement afin de recueillir ses amendements, conseils et soutien. 

Pour le Coordonnateur général du Comité d’organisation de l’évènement, Rodrigue HILOU, le thème de cette édition s’inspire de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes qui s’étend de 2021 à 2030. Il a précisé que cette initiative de l’Organisation des Nations Unies est destinée à intensifier drastiquement, à l’échelle mondiale, la restauration d’écosystèmes dégradés ou détruits, de sorte à lutter contre le changement climatique, à renforcer la biodiversité, la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau potable. Cette édition du SIA vise donc à mettre les pays sahéliens sur une voie pour intensifier de manière décisive la restauration des écosystèmes dégradés et stopper leur disparition. 

Les organisateurs du Salon international de l’arbre reçus en audience par le ministre de l’environnement, Siméon Sawadogo

En effet, à entendre le Coordonnateur général, selon la première étude universelle sur les arbres publiée en 2017 par le Botanic Gardens Conservation International (BGCI), spécialisée dans la préservation de la diversité botanique, sur les 60.065 espèces, 9.600 sont menacées d’extinction. Au Burkina-Faso sur moins de 15% du territoire national couvert par la forêt, le pays enregistre une perte annuelle estimée à plus de 247.000 hectares selon les rapports du ministère en charge de l’environnement. 

Le SIA 2021 compte saisir l’opportunité de cette décennie des Nations Unies qui s’ouvre pour définir les priorités pour les pays sahéliens dans cette décennie et élaborer une feuille de route nationale en la matière qui devrait orienter les décideurs et tous les acteurs de développement dans les initiatives et actions en matière d’environnement.

Plusieurs thématiques seront abordées au cours d’une série d’activités qui se tiendront toute la durée de l’événement. 

Après avoir écouté avec beaucoup d’intérêt l’équipe du Mouvement Écologique du Burkina, le Ministre Siméon SAWADOGO a rassuré l’association de son soutien total pour la réussite de cette troisième édition du salon.

Cet entretien avec le Ministre donne le top départ des préparatifs pour l’organisation de l’édition 2021 du SIA dont l’objectif global, faut-il le rappeler, est de contribuer à la valorisation de l’arbre et à la prise de conscience collective sur son importance dans l’équilibre écologique et dans la survie de l’humanité. 

#SIA2021 #MEcB #MEEVCC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*