A la uneElevageFlash Info

Ministère des Ressources animales: un bilan jugé satisfaisant en 2020, malgré le terrorisme et la COVID-19

Au cours du premier CASEM (Conseil d’administration du secteur ministériel) de l’année 2021 du ministère des Ressources animales et halieutiques, un point de mise des activités prévues en 2020 a été dressé. Il ressort qu’en 2020 71% des activités ont été réalisées. 

Selon le ministre Modeste Yerbanga, « 2020 n’a pas été une année facile du fait du terrorisme et la pandémie de la COVID-19 qui ont durement impacté sur les activités prévisions ». Malgré ces entraves, le ministère a, tout de même, réussi à mettre en œuvre 70% de ses activités sur le plan de l’exécution financière et 71% sur le plan de l’exécution physique. Au nombre de ces activités, il y a la réalisation de 183 forages pastoraux, 65 boulis et 148 parcs de vaccination; la mise à disposition à prix subventionnés aux producteurs  de  325 950 kg de semences fourragères; l’insémination de 3.196 vaches avec des semences de races laitières ; la construction de  735 bio digesteurs; le contrôle de  67.227 tonnes de viande dont 9.414 tonnes ont été exportées ; la production de 529.444 kg de miel brut, de 182.939 kg de miel raffiné et de 15.878 kg de cire.

Les participants au CASEM

On note également la construction de 11 postes vétérinaires ; la vaccination de : 2.884.954 têtes de bovins contre la PPCB, 36.418.749 têtes de volailles contre la MNC et 4.424.775 têtes de petits ruminants contre la PPR correspondant à un taux de couverture vaccinale contre la PPR jamais atteint de 16%, la production et la mise à disposition des acteurs de 10.091.000 alevins dont 1. 524.000 alevins de silures ; l’approbation de 30 alliances productives d’un montant total d’environ 10.500 000 000 FCFA dont une subvention d’environ 5.350.000 000 FCFA, la production de 29.750 tonnes de poisson dont 645 tonnes par la pêche et 29.10 tonnes par l’aquaculture ; l’opérationnalisation de la plateforme informatique de gestion des données statistiques sur les ressources animales et halieutiques dénommée ENDRAH ainsi que l’élaboration du plan d’action opérationnel 2021-2023. « Ce sont Vingt-trois milliards neuf cent vingt millions six cent neuf mille quatre cent soixante-cinq (23.920.609.465) FCFA qui ont été dépensés sur une prévision de Trente-trois milliards Sept Cent quatre douze millions neuf cent soixante-six millions (33.792.966.000) FCFA représentant un taux d’exécution financière de 70,79 %. Cette exécution financière a permis une réalisation physique de 71,67 % de notre plan de travail de l’année 2020 », a noté Dr Yerbanga, jugeant le bilan satisfaisant au vu du contexte. Pour 2021, des efforts seront fait pour un bilan encore plus satisfaisant, assure-t-il.

Par Daouda KINDA

Comment here