A la une, Agriculture, Flash Info

saison humide 2021-2022: 5 991 394 tonnes de céréales attendues 

Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou OUEDRAOGO, a procédé au lancement de la campagne agricole de saison humide 2021/2022, ce jeudi 27 mai 2021 à Bangrin, dans la Commune de Loumbila, région du Plateau-Central. C’était en présence de plusieurs personnalités dont le ministre en charge des Infrastructures, Eric BOUGOUMA, parrain de la cérémonie et de l’ancien ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon COMPAORE. Sur un site de mise en œuvre du nouveau modèle d’exploitation agricole résiliente et innovante, les autorités ont effectué des opérations de labour et de semis marquant officiellement le lancement de la campagne agricole de saison humide 2021-2022.

Placée sous le thème : « Distribution électronique des intrants et équipements agricoles : rôle et implication des acteurs pour une opération réussie », la campagne agricole de saison humide 2021-2022 a pour objectif la production de 5 991 394 tonnes de céréales dont 1 000 000 de tonnes de riz, conformément à l’Initiative présidentielle en la matière. Il est également attendu 1 736 749 tonnes de cultures de rente et 989 023 tonnes d’autres cultures vivrières.

Pour le ministre Salifou OUEDRAOGO, le thème de la cérémonie :« Distribution électronique des intrants et équipements agricoles : rôle et implication des acteurs pour une opération réussie », est une invite à fédérer les synergies afi que tous les producteurs vulnérables bénéficient des avantages qu’offre ce mécanisme de mise à disposition des facteurs de production. « Dans sa version achevée, il permettra d’améliorer la couverture des besoins en intrants et équipements à travers le rapprochement des lieux de distribution et l’augmentation des quantités subventionnées à franc égal », a dit le ministre Salifou OUEDRAOGO. 

 Parlant des appuis du Gouvernement pour l’atteinte des objectifs de production de la présente campagne agricole, le Chef du Département de l’Agriculture a annoncé que les producteurs bénéficieront de 30 836 tonnes d’engrais, 5 000 tonnes de semences améliorées certifiées et de 1000 litres de pesticides pour la lutte contre les nuisibles de cultures. Il sera également mis à leur disposition 368 équipements motorisés dont 285 motoculteurs avec accessoires , plus de 100 tracteurs équipés, des équipements à traction animale et des animaux de trait. Pour accroître la productivité agricole, 6 830 hectares de nouveaux bas-fonds, 1 623 hectares de nouveaux périmètres irrigués et 991 hectares de nouveaux périmètres maraichers seront aménagés au profit des producteurs. En outre, 200 nouveaux modèles d’exploitations agricoles innovantes, résilientes et performantes seront implantés sur l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso. 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Eric BOUGOUMA, parrain de la cérémonie, a salué les efforts déployés pour la modernisation de l’agriculture burkinabè. Il a assuré que son Département accompagnera celui de l’Agriculture à travers la réalisation de routes pour faciliter l’écoulement des produits agricoles.

Le Représentant résident de la FAO au Burkina Faso,Dauda SAU, a réaffirmé la disponibilité de son institution à accompagner le développement agricole du Burkina Faso. Pour la presente campagne agricole, il a annoncé la mise à disposition par la FAO de 630 millions de francs CFA pour l’acquisition d’intrants et d’équipements agricoles au profit des producteurs.

Le président de la Chambre Régionale d’Agriculture du Centre-Sud représentant le président de la Chambre Nationale d’Agriculture , Eric ZOUGMORE, a invité les producteurs à une utilisation judicieuse des appuis de l’État pour l’atteinte des objectifs de production de la présente campagne et au respect des conseils prodigués par le réseau d’encadrement agricole. 

La remise d’équipements et d’intrants agricoles aux producteurs ainsi que la visite de stands d’exposition de produits agricoles ont mis fin à la cérémonie.

DCPM MAHAAM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*