A la une, Agriculture, Flash Info

Sécurité alimentaire : les JPROSAC pour accroître l’utilisation des semences améliorées certifiées

Du 17 au 20 juin 2021 se tient à la Maison du peuple de Ouagadougou, la 2e édition des journées promotionnelles des semences agricoles améliorées certifiées (JPROSAC). Initiées par l’Union nationale des sociétés coopératives des producteurs semenciers du Burkina (UNPSB), les JPROSAC ont pour objectif de contribuer à mettre en oeuvre la stratégie de promotion et d’utilisation efficiente des semences de variétés améliorées certifiées dans les exploitations agricoles, en vue d’une sécurité alimentaire au Burkina Faso.

 Des outils agricoles, des semences…La Maison du peuple transformée pour 72h en lieu d’exposition de productions semencières…Nous sommes à la 2e édition des JPROSAC qui rebelotent après une année blanche en 2020. La toute première édition s’était déroulée en 2019.« Le secteur semencier est l’un des maillons importants sur lequel s’appuie les actions de développement de la production agricole », a affirmé le président de l’UNPSB, Inoussa Ouédraogo. Il a rappelé qu’une utilisation à grande échelle des semences de variétés améliorées contribue de manière significative à l’accroissement des rendements agricoles, impactant ainsi positivement le niveau de la sécurité alimentaire et des revenus des ménages.

Visite de stands

Toutefois, a-t-il fait remarquer, malgré la place de choix qu’occupe le secteur semencier dans les politiques agricoles, de nombreuses contraintes limitent les résultats attendus. Il s’agit, entre autres, de la faible adoption par les agriculteurs des nouvelles variétés, de la non application intégrale de la loi portant règlementation de la production semencière et de la faible organisation des acteurs, entre autres. Les JPROSAC ont donc été initiées pour faciliter l’approvisionnement des semences par les producteurs agricoles. Cette 2e édition est placée sous le thème: «Dans un contexte de crises sécuritaire et sanitaire, quelle stratégie pour accroître l’utilisation des semences améliorées certifiées en vue d’une sécurité alimentaire au Burkina Faso». Un thème qui marque l’engagement de l’UNPSB à jouer pleinement sa partition dans la réalisation de la faim zéro et la croissance inclusive au Burkina Faso.

Des exposants

 « Une utilisation à grande échelle des semences améliorées accroît nécessairement les rendements des producteurs », a soutenu la ministre Pauline Zouré, ministre déléguée en charge de l’aménagement du territoire. A l’en croire, le gouvernement ne cessera de développer des stratégies pour développer le secteur de l’agriculture et à promouvoir l’utilisation des semences agricoles améliorées.Pour le ministre de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, cette deuxième édition des Journées Promotionnelles des Semences Améliorées Certifiées s’inscrit dans la logique de la dynamisation du secteur semencier pour sa pleine contribution à l’amélioration soutenue des performances globales de l’agriculture burkinabè.«Je salue et j’encourage cette initiative qui constitue une véritable fenêtre d’opportunités pour les producteurs semenciers et une vitrine de visibilité des efforts fournis par les acteurs pour une agriculture productive, résiliente et compétitive», a-t-il déclaré.Foi du ministre Salifou Ouédraogo, le gouvernement va renforcer les capacités des acteurs du secteur, des producteurs semenciers y compris, dans le but de faciliter l’atteinte de ses objectifs stratégiques pour le bien-être des populations. «Je suis convaincu que les réflexions thématiques qui seront menées lors de ces Journées promotionnelles aboutiront à des recommandations pertinentes susceptibles de consolider les actions déjà entreprises pour l’essor du secteur semencier national. Pour ce faire, je vous exhorte à des débats francs et fructueux», a-t-il conclu.

Daouda KINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*