A la une, Agriculture, Flash Info

Assurance agricole dans la région de l’Est: les souscriptions lancées

L’équipe du ministère de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, de la Société nationale d’assurances et de réassurances (SONAR IARD) et de l’Agence nationale de la météorologie, a bouclé sa tournée de sensibilisation des producteurs sur l’assurance agricole, ce vendredi 16 juillet 2021 à Fada, dans la région de l’Est. Cette cérémonie qui a marqué le top départ de la souscription a été présidée par la Secrétaire Générale de la province du Gourma, Bernadette ADENYO/SERME, représentant le Gouverneur de la région.
C’est la ville de Fada N’Gourma qui a abrité, ce vendredi 16 juillet 2021, la dernière étape de la campagne de sensibilisation sur l’assurance agricole. Initiée en phase pilote dans les régions du Centre-Ouest, de la Boucle du Mouhoun et de l’Est, l’assurance agricole vise à protéger le producteur, qui a adhéré, contre les risques de perte de rendement de sa récolte en maïs, suite à une insuffisance de pluies ou une sécheresse. Au cours de cette cérémonie, la Secrétaire Générale de la province du Gourma, Bernadette ADENYO/SERME, a salué l’initiative et le choix porté sur la région pour la mise en œuvre de la phase pilote. Et d’ajouter que la région contribue à hauteur de 5 à 6% de la production nationale en maïs. Tout en invitant les acteurs à redoubler d’efforts pour la mise à l’échelle du mécanisme, Madame Bernadette ADENYO/SERME a invité les producteurs à y adhérer massivement.
Le vice-président de la Chambre régionale de l’Est, Diassibo IDANI, apprécie positivement cette initiative et invite les producteurs de la région de l’Est à souscrire en vue de protéger leur champ de maïs.
Pour sa part, le coordonnateur du Projet de gestion des risques agricoles et alimentaires (PRAA), Adama SANKARA, a rappelé aux producteurs les conditions pour bénéficier de l’assurance. Il s’agit de la souscription, du 16 au 25 juillet 2021, à la prime qui s’élève à 6 193 FCFA/ha. Et d’ajouter que l’assurance est valable le temps que dure la campagne agricole. Les assurés susceptibles d’être indemnisés en cas de catastrophe sont ceux touchés par la sécheresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*