A la une, Environnement, Flash Info, Gestion durable des terres

Foire de l’arbre: les produits forestiers non ligneux à l’honneur

La foire de la journée nationale de l’arbre(JNA) a ouvert ses portes, le vendredi 06 août 2021 au gouvernorat de la région du Plateau central. Elle a été lancée par le gouverneur de la région, Nana Fatoumata Benon /Yatassaye, représentant le ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement climatique, Siméon Sawadogo. L’objectif de cette foire était de valoriser les produits de l’arbre.

Depuis 3 ans, le Burkina Faso commémore la Journée nationale de l’arbre(JNA). Cette année, c’est sous le thème « arbre, identité culturelle et cohésion sociale » que s’est déroulée cette activité à Ziniaré, dans la région du Plateau central. En effet, cet évènement est ponctué de plusieurs activités dont la foire de l’arbre, qui constitue un cadre de valorisation des produits de l’arbre. Pour Nana Fatoumata Benon/Yatassaye porte-voix du gouvernement au niveau de la région du Plateau central, cette foire met en valeur les produits forestiers non ligneux de la région. C’est une tribune qui permet aux acteurs de présenter « tout ce qu’il y a du début jusqu’à la fin du processus de semence ». Ainsi, cette année comme les années précédentes, les producteurs de plants, exploitants des produits de l’arbre et promoteurs de technologie sont venus de divers horizons pour exposer leurs produits. Des produits naturels tels que le miel, le moringa, le savon à base de beurre de karité et aussi l’huile de neem, le balanite, des graines et notamment des plants étaient au rendez-vous de cette foire. Stand après stand, le gouverneur du Plateau central accompagnée du secrétaire général du ministère de l’Environnement et d’autres personnalités a encouragé les exposants. Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, après l’ouverture officielle de la foire, affirme avoir constaté un monde rural intégré qui prouve que l’environnement est un secteur transversal qui prend en compte l’eau, agriculture et élevage. « Nous avons vu les transformations des produits naturels pour préserver l’environnement, pour enrichir les sols et lutter contre les insectes nocifs, ces produits sont fabriqués à base d’engrais biologiques ce qui prouvent que les acteurs redoublent d’initiative et ont une pensée à l’égard de la santé du consommateur », a renchéri le gouverneur du Plateau central. Tout en les encourageant, Fatoumata Benon/Yatassaye a rappelé la nécessité de préserver l’environnement et de penser à la recherche, en s’adaptant à cette résilience vers des espèces nouvelles inspirées d’une espèce de base, en adoptant une production plus intéressante qui résistera aux changements climatiques, aux insectes, aux rongeurs. Interrogée sur la potentialité de sa région, la gouverneure de la région, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye affirme qu’à ce niveau les collectivités territoriales ont été instruites dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’actions de la journée nationale de l’arbre de délimiter au moins 2 hectares dans chaque collectivité pour promouvoir les espèces pourvoyeuses d’ emploi et de produits forestiers non ligneux. Cela devrait permettre aux femmes de tirer leur épingle du jeu. Egalement, elle soutient qu’au titre de l’année 2021, le ministère de l’Environnement envisage de planter dans la région environ 555 000 plants dont 75% de produits forestiers non ligneux. La foire de l’arbre dure 72 heures et constitue en définitive un cadre idéal où l’on peut s’approvisionner en plants et s’inspirer d’expériences réussies dans le traitement de plants contre les chenilles légionnaires par des produits bio.

Par Amsétou Sawadogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*