Environnement, Gestion durable des terres

Mois de l’arbre: Joindre l’acte à la parole

On le sait, le mois d’août est déclaré « mois de l’arbre » par le Gouvernement du Burkina Faso, sur inspiration des prouesses réalisées pendant la Révolution (1983-1987).
Après le coup d’envoi donné par le Président du Faso le 07 août dernier à Ziniaré, invite a été donnée faite à tout burkinabè de planter utile.

À cet effet, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la ville, a initié un reboisement ce 15 août 2021 sur son terrain dans les encablures de la commune de Saponé. 200 plants de différentes espèces locales et étrangères ont été mises en terre par la famille Sankara et certains amis en présence de certains médias burkinabè.
Pour le maître des lieux, il s’agit de donner l’exemple afin que des compatriotes s’y mettent également.

En effet, c’est devenu une tradition pour Me Sankara et sa famille qui se sont résolus depuis 1998 de restaurer cette portion de terre nue afin de créer un cadre de vie épanoui tout en contribuant efficacement à la protection de l’environnement dans un contexte de changement climatique accru.

L’action de restauration a ainsi permis de reverdir cet espace qui est devenu une source de soins à partir des plantes médicales tout en redonnant à la nature son luxe d’antan.
C’est donc un acte concret qui est joint au slogan de plantation d’arbres qui mérite d’être imité pour faire de ce pays une terre où l’action humaine ne doit plus constituer une menace pour les espèces herbacées et arbustives.

Abdoulaye Dianda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*