Eau

Burkina : 41% des barrages en état de dégradation avancée

41% des barrages au Burkina Faso sont en état de dégradation avancée, indique la direction de la communication du ministère en charge de l’eau. Le pays compte 1035 barrages.

Face à cette situation « préoccupante », le Ministre de l’eau et de l’assainissement Ousmane NACRO a instruit ses équipes techniques de la direction générale des infrastructures hydrauliques à élaborer un plan d’urgence de réhabilitation/reconstruction de ces ouvrages. Ledit document qui a été soumis à validation aux acteurs du domaine ce mardi 14 septembre 2021 à Ouagadougou s’étale sur la période 2021-2030 et va permettre de faire l’inventaire des barrages dégradés, définir les actions à entreprendre pour leur réhabilitation ou reconstruction. L’objectif principal du plan est de réhabiliter le parc d’infrastructures hydrauliques dégradées de façon durable en prenant en compte la dimension changement climatique et en application de la gestion intégrée des ressources en eau, a indiqué le Ministre NACRO. « L’élaboration de ce document intervient dans un contexte marqué par l’insécurité due au terrorisme qui oblige l’Etat à recentrer ses efforts sur les secteurs de la Défense et la Sécurité. Dans ces conditions, l’accompagnement des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) est crucial pour la mobilisation des ressources nécessaires à la mise en œuvre du plan », a-t-il souligné.

Le Monde Rural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*