Climat, Environnement

Burkina: privilégier le bus pour réduire les émissions de carbone

Au Burkina Faso, le gouvernement mise sur l’usage des transports en commun et des véhicules à faible émission de gaz pour réduire la pollution de l’air à l’origine de plusieurs maladies. A l’occasion du lancement, lundi 13 septembre 2021 à Ouagadougou, de la 9e édition des Journées à faibles émission de carbone (JFEC), le ministre en charge de l’environnement, Siméon Sawadogo et son collègue des transports, Vincent Dabilgou, ont donné le ton en embarquant dans un bus de la Société des transports en commun (SOTRACO).

En se rendant, lundi, dans leurs bureaux en transport en commun, le message des ministres Dabilgou et Sawadogo est clair : inciter les populations à utiliser ce type de transport. Cela devrait contribuer à réduire les émissions des polluants atmosphériques des engins à moteur. Si le gouvernement burkinabè est fortement engagé dans la promotion des transports en commun urbains, c’est bien parce que « les vieux véhicules qui en principe devaient se retrouver à la casse, inondent nos villes et accentuent la pollution ».  Cette situation est, selon les spécialistes de la santé, à l’origine de diverses maladies, notamment les maladies respiratoires, les maladies oculaires, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques. Quant aux gaz à effet de serre, ils participent à la destruction de la couche d’ozone et jouent un grand rôle dans le dérèglement climatique. « Il faut que les choses changent », a martelé le ministre en charge des transports qui n’écartent pas la possibilité qu’un décret soit pris en Conseil des ministres pour limiter l’âge des véhicules importés afin de réduire les effets néfastes d’un secteur en pleine croissance. Depuis 2008, le ministère en charge de l’environnement a initié les Journées à faible émission de carbone (JFEC) en vue de mieux coordonner les actions de lutte contre la pollution atmosphérique.

« Nous devons apprendre à adopter les transports en commun »

Cette 9e édition se tient du 13 au 18 septembre 2021 à Ouagadougou sous le thème : « transports durables, facteur de réduction des polluants atmosphériques ».  Selon le ministre Siméon Sawadogo, il faut un véritable changement de comportement « pour qu’ensemble nous puissions contribuer à réduire la pollution de l’air ». « Il faut que les gens comprennent qu’on peut être bien habillé et prendre le bus pour aller au service comme nous le faisons actuellement », a-t-il indiqué. « Si on ne prend pas des mesures (…), on va avoir des problèmes au niveau de la santé », s’inquiète le ministre en charge des transports, Vincent Dabilgou, annonçant l’acquisition de plusieurs bus de transports en commun pour les métropoles de Ouagadougou et Bobo Dioulasso. « Nous devons apprendre à adopter les transports en commun », a-t-il martelé. Outre la cérémonie officielle, plusieurs activités dont l’organisation des mesures des gaz d’échappement des engins à moteur, des gaz réfrigérants et du système de climatisation des véhicules. Chauffeur de taxi, Raphael Tiemtoré a vu son « taco » contrôlé. « Nous mesurons le gaz qui s’échappe pour voir si le taux de pollution n’est pas élevé », explique l’agent contrôleur qui note que les valeurs obtenues après analyse sont bonnes. « Le véhicule ne pollue pas beaucoup. Le rejet de fumé n’est pas assez, aussi le moteur n’est pas vieux », a renchéri l’agent contrôleur. « En fait, j’ai changé de moteur il y a moins de trois mois. Je suis régulier au CCVA (Centre de contrôle des véhicules automobiles) pour la visite technique », a expliqué Raphael Tiemtoré. Le programme des JFEC prévoit également la délimitation d’une rue piétonne au centre-ville de Ouagadougou en collaboration avec la mairie ; l’organisation d’un panel sur le thème « transports durables, facteurs de réduction des polluants atmosphériques », l’organisation d’un cross à vélo, à pied et sur patins suivi de séance aérobic.

Par Daouda KINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*