Environnement, News

Sahel: le gouverneur annonce l’assassinat d’un forestier

Un assistant des Eaux et Forêts en service à Seytenga dans la région du Nord a été enlevé puis assassiné le samedi 16 octobre 2021 alors qu’il se déplaçait vers Dori. L’information a été donnée, dans la soirée du 18 octobre 2021 par le gouverneur de la région du Sahel.

Le corps sans vie de l’assistant des Eaux et Forêts SINARE Ysssifou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été retrouvé et son enterrement est prévu le mardi 19 octobre 2021 au cimetière municipal de Dori. C’est la toute première communication officielle sur ce drame. Un peu plus tôt, lundi soir, le syndicat national des agents des eaux et forêts (SYNAFOR) s’était indigné du mutisme de la hiérarchie et du gouvernement face « aux attaques dirigées contre les positions du personnel du cadre paramilitaire des Eaux et Forêts et des risques qu’il encoure dans l’accomplissement de ses missions ».

Le communiqué du gouverneur

« A ce jour, aucune communication officielle n’a été faite sur ces évènements malgré leur gravité« , s’était offusqué le syndicat qui dénonce une « banalisation » des faits. « Tout en denoncant cette attitude demoralisante, le SYNAFOR invite le Gouvernement à plus d’égard à l’endroit du personnel du cadre paramilitaire des Eaux et Forêts qui ne ménage aucun effort pour participer aux opérations de lutte anti-terroristes aux côtés des autres FDS », précise le communiqué du SYNAFOR.

Le Monde Rural

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*