Environnement

Ecole Nationale des Eaux et Forêts : La promotion « résilience » prête à servir.

Après deux ans de formation théorique et de formation militaire, ils sont au total 402 Eaux et Forêts et Environnementalistes, dont 3 non nationaux à obtenir leur parchemin de fin de cycle. Ce capital humain, est la 61ème promotion de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts (ENEF).

Elle a été baptisée < résilience > le Ministre Siméon Sawadogo, représentant Son Excellence Monsieur le Président du Faso, patron de la cérémonie de sortie.Avec pour thème « Gestion durable des écosystèmes au Burkina Faso, quelle synergie d’action », la cérémonie a été placée sous le patronage du Président du Faso Roch Marc Christian KABORE, qui s’est fait représenté par le Ministre en charge de l’Environnement Siméon SAWADOGO. A cette cérémonie le Ministre était accompagné d’une forte délégation, dont le Gouverneur de la région des Hauts-Bassin Antoine ATIOU et le Secrétaire Général du Gouvernement Wenceslas Stéphane SANOU. Dès l’entame le Ministre Siméon SAWADOGO a transmis les salutations et les encouragements du chef de l’Etat aux lauréats du jour et à l’ensemble du personnel de l’ENEF pour le travail accompli.

Port d’épaulettes

Pour les forestiers dans l’exercice de leurs fonctions tombés face aux attaques terroristes, et particulièrement à Salima SANFO stagiaire de la promotion sortante décédée de suite de maladie, alors qu’elle était en fin formation, le Ministre a fait observer une minute de silence en leur mémoire. Il a aussi rappelé qu’au regard du contexte sécuritaire et sanitaire l’on assiste à une accentuation de la dégradation de l’environnement et des ressources naturelles, qui pour lui justifie le choix du thème. A l’endroit de l’ENEF, qui forme des nationaux et des ressortissants de pays voisins, Siméon SAWADOGO a affirmé que « c’est une école d’envergure sous régionale » et est engagé aux côtés de l’administration à faire de cette école « une référence internationale ». Ainsi le Ministre est engagé à faire évoluer l’école en institut dans le but de diversifier les offres de formation professionnels et de spécialisation dans le sens du processus d’universalisation suivant l’orientation du Président du Faso Roch Marc Christian KABORE. La promotion sortante a fait un taux de succès de 99%, qui selon le Directeur Général l’ENEF Pingaté LAMIEN, est louable, du fait que malgré le démarrage tardif des cours lié à la pandémie de la COVID19, les élèves et les enseignants ont mis les bouchées doubles pour obtenir de tels résultats. Pingaté Lamien a également salué l’engagement du gouvernement pour la consolidation de l’école. Quant au Délégué de la promotion Rodrigue Sogotéré KONATE, il a exprimé la joie des sortants et témoigné leur reconnaissance à l’administration, au corps professoral et aux structures partenaires pour les connaissances acquises et les résultats atteints malgré l’incidence du contexte sanitaire. A l’endroit du Ministre, Rodrigue Sogotéré KONATE a sollicité une amélioration des conditions de vie et de travail de l’école. Il a signifié qu’au regard de l’insécurité ils sont interpellés et s’engagent à travailler avec ardeur, courage et détermination pour servir la nation. Le Ministre a félicité l’administration, le corps professoral et l’ensemble du personnel de l’ENEF pour leur abnégation et leur dévouement à la réussite de la formation. Pour terminer il a félicité les lauréats pour leur admission et les a invité à mettre les compétences acquises au service de développement et à servir avec loyauté et probité les populations. Autres temps forts de la cérémonie, c’est la remise de diplômes aux majors et le port des épaulettes aux élèves Eaux et Forêts sortant. La cérémonie a été également marquée par la remise de matériels à l’association Touma, un défilé paramilitaire et civil et une démonstration de combats exécutés par des forestiers. Pour contribuer à la gestion durable des écosystèmes, le Ministre Siméon SAWADOGO et le Secrétaire Général du Gouvernement Wenceslas Stéphane SANOU ont procédé à une plantation d’arbres.

DCPM / MEEVCC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*