Agriculture

SOFITEX: un agent écope de 12 mois de prison fermes pour vente illicite d’intrants

60 mois (5 ans) de prison, dont 12 fermes avec mandat de dépôt et une amende ferme de 544 millions F CFA, c’est la sentence infligée par la Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande instance de Bobo-Dioulasso, le 15 novembre 2021 à Sylvestre Yaméogo.

Directeur de l’audit interne de contrôle de gestion à la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) au moment des faits, M. Yaméogo était accusé de « vente illicite des intrants à la SOFITEX de Dédougou », Pour mémoire, c’est l’enlèvement des intrants dit avariés à la production que les membres de la Confédération générale du travail du Burkina (CGTB) de la SOFITEX de Dédougou, non informés d’une telle opération, ont d’abord cherché à comprendre auprès du chef de région qui n’a pas pu donner des « éléments convaincants », a laissé entendre la source de Kantigui. De tractation en tractation, des révélations « scandaleuses » seront mises à nu, selon les confidences que Kantigui a reçues. Des révélations qui ont amené la justice à s’autosaisir de ce dossier qui a fait les choux gras de la presse en 2019. Trois autres gros bonnets de la nationale des fibres attendent leur jugement dans une autre affaire de détournement de deniers_publics, a confié la source de Kantigui.

Source : Sidwaya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*