Agriculture

Agriculture : la France octroie 16 milliards de F CFA pour booster le secteur

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Lassané KABORE et le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), M. Gilles CHAUSSE, ont procédé ce mardi 21 décembre 2021 à Ouagadougou, en présence de S.E.M Luc HALLADE, Ambassadeur de la République Française auprès du Burkina Faso, à la signature d’une convention de crédit pour le financement du Projet d’appui à la petite irrigation irrigation dans le Grand Ouest et la région de l’Est (PIGO+).

A travers ce financement, la France met à la disposition de l’Etat Burkinabè la somme de 16, 399 milliards de F CFA, sous forme de prêt. Le montant alloué servira à financer le Projet d’appui à la petite irrigation dans le Grand Ouest et la région de l’Est (PIGO+). PIGO+ a pour ambition de contribuer à la sécurité alimentaire et au développement agricole du Burkina Faso. Il contribuera à améliorer la performance des exploitants agricoles familiales des régions ciblées que sont la région du Sud-Ouest, des cascades, des hauts-bassins et de l’est. Plusieurs activités seront réalisées au profit des exploitants agricoles de ses quatres regions ciblées. Il s’agit entre autres de l’aménagement des bas-fonds et de jardins maraîchers, de la sécurisation foncière des nouveaux aménagements, de la construction d’infrastructures de stockage, de commercialisation et de transformation (magasins, boutique d’intrants, unité de tranformation etc), de l’appui pour l’accès au crédit des producteurs etc. Selon le Ministre Lassané KABORE, PIGO+ est une réponse aux besoins des producteurs agricoles et leurs organisations et sa mise en œuvre va augmenter durablement les capacités de productions agricoles grâce à la petite irrigation. Le coût total du projet PIGO+ est estimé à 36, 204 milliards de F CFA et est co-financé par la coopération Allemande (KFW) à hauteur de 16,071 milliards de F CFA, l’Etat Burkinabè pour 1,798 milliards de F CFA et un apport des bénéficiaires d’environ 1,936 milliards de FCFA.

DCPM/MEFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*