A la uneAgricultureFlash Info

Entreprenariat agricole: Un Projet pour assurer le financement

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, a procédé au lancement officiel du Projet d’Appui à la Création d’une Banque d’Agrobusiness (PACBA), ce mardi 4 février 2020. Financé par la Banque africaine de développement (BAD), ce projet constitue une réponse du Gouvernement à la problématique du financement des activités agricoles. En effet, le PACBA va notamment contribuer à l’augmentation du taux de croissance du secteur agricole, à l’amélioration de sa productivité en vue d’une réduction de la pauvreté et du renforcement de la résilience du secteur rural. Pour le responsable en charge du département de l’Agriculture, Salifou OUEDRAOGO, l’objectif global du projet est de contribuer à l’augmentation du taux de croissance du secteur agricole et à l’amélioration de sa productivité en vue de renforcer la résilience du milieu rural burkinabè.

 » La BAD apportera un appui financier d’un montant de cinq (05) milliards de francs CFA à l’Etat burkinabè pour sa prise de participation au capital de la Banque Agricole du Faso (BADF) agréée le 16 avril 2018″, a-t-il précisé. Et d’ajouter que cet appui contribuera pour un montant d’environ neuf cent quatre-vingt-neuf (989) millions de francs CFA à la mise en place d’un dispositif de sécurisation de l’environnement du financement agricole. Ce dispositif permettra à la Banque Agricole d’amortir les éventuels chocs liés aux aléas climatiques et la variation des prix des produits et/ou intrants agricoles à travers la mise en place de l’assurance agricole et le dispositif de warrantage et la tierce détention. Ce dispositif présente l’avantage d’assurer un niveau de prix décent aux agriculteurs, même en période de baisse de cours.

Source : DCPM MAAHA

Comment here