A la uneElevageFlash Info

Maladies animales : au Burkina, la vaccination est gratuite cette année

Le secrétaire général du ministère des Ressources animales et halieutiques, Charles Luanga Ouédraogo a lancé, ce mardi 23 juin 2020, les campagnes nationales de vaccination contre les maladies animales notamment la Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la Peste des Petits Ruminants (PPR), la maladie de Newcastle (MN) et la variole aviaire (VA).

Il s’agit pour le ministère en charge des ressources animales à travers ces campagnes de masse d’améliorer sur le plan national le taux de couverture vaccinale afin de contribuer à renforcer la résilience des ménages pasteurs et agro-pasteurs. Cette année, le gouvernement burkinabè supporte entièrement les coûts liés à la vaccination, compte tenu de la COVID 19 qui a un impact certain sur le secteur de l’élevage notamment l’accès aux soins et à la prévention contre les pathologies du cheptel. « Le gouvernement a accordé au ministère des Ressources animales et halieutiques un montant de 2 594 219 000 FCFA pour une vaccination gratuite du cheptel contre la PPCB, la PPR, la MNC et la VA », a indiqué Charles Luanga Ouédraogo.

Le secrétaire général du ministère des Ressources animales et halieutiques, Charles Luanga Ouédraogo

Cet effort du gouvernement entre dans le cadre des mesures de soutien annoncées par le Chef de l’Etat lors de son adresse à la nation. 30 milliards de FCFA ont, en effet, été accordés pour « l’acquisition d’intrants agricoles et d’aliments pour bétail pour le soutien à la production vivrière et pastorale ». Eleveurs, Salif Kadiogo a dans ses enclose 153 têtes de bœuf et 260 moutons. « Chaque année, je dépense environ 400 000 FCFA pour la vaccination. Mais grâce à cet appui du gouvernement qui subventionne totalement la vaccination, je pourrai faire encore plus d’économie », a affirmé l’éleveur, traduisant ses remerciements au ministre Sommanogo Koutou et son équipe.

Les officiels lors de la conférence de presse de lancement de la campagne de vaccination

La Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la Peste des Petits Ruminants (PPR), la maladie de Newcastle (MN) et la variole aviaire (VA) sont des maladies enzootiques au Burkina Faso. A en croire les agents vétérinaires, ces pathologies peuvent entrainer des mortalités importantes allant de 50 à 100% du cheptel des espèces. « La lutte contre les maladies enzootiques passe nécessairement par la vaccination qui est le moyen le plus efficace et le plus économique », a déclaré le secrétaire général du ministère en charge des ressources animales, invitant les éleveurs à saisir cette opportunité. La campagne de vaccination contre la PPR va se dérouler de juin à août tandis que celle concernant la PPCB, la variole aviaire et la maladie de Newcastle débutera en octobre, a noté Joseph Sawadogo, directeur général des services vétérinaires. Ce dernier precise qu’une fois vacciné l’animal sera immunisé à vie. C’est pourquoi, les agents vaccinateurs entendent marquer les animaux à l’oreille pour ne pas réitérer la vaccination sur les mêmes bêtes. Actuellement, les taux de couverture vaccinale sont de 31 % pour la PPCB, 12% pour le PPR et 54% la maladie de Newcastle.

Joseph Sawadogo, directeur général des services vétérinaires

A l’issue de ces campagnes, le ministère espère un taux de vaccination de 30% pour la PPR et 70% pour la PPCB et la maladie de Newcastle. « Nous pensons pouvoir avec la vaccination gratuite faire un bon pour atteindre les objectifs escomptés », a assuré Joseph Sawadogo. Ces campagnes, faut-il le souligner, répondent à l’objectif stratégique du programme 083 intitulé « Santé animale et santé publique vétérinaire » qui est de « prévenir, contrôler et éradiquer efficacement les maladies animales prioritaires et transfrontalières ». Cette politique fait partie des nouvelles orientations politiques du Gouvernement, notamment le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) en son axe 3.

Par Daouda KINDA
Le Monde Rural

Comment here